Accès direct au contenu

À revoir…

MU : Van Persie, une première anecdotique et indifférente

Robin Van Persie

Remplaçant en début de match, Robin Van Persie a fait ses premiers pas avec Manchester United à Everton (0-1), trois jours seulement après son arrivée. Transparent, l’ancien Gunner, qui a joué un petite demi-heure, a été incapable d’inverser la tendance.

En fin de semaine dernière, Robin Van Persie et Manchester United avaient tout fait pour accélérer son transfert pour qu’il soit qualifié ce lundi soir à Everton. Pour cela, l’ancien attaquant d’Arsenal devait passer sa visite médicale et signer son contrat avant vendredi midi. Ce fut chose faite. Mais trois jours seulement après son arrivée et avec deux entraînements dans les jambes avec ses nouveaux coéquipiers, Sir Alex Ferguson a préféré patienter en le laissant sur le banc pour démarrer face à Everton (0-1), alignant Danny Welbeck aux côtés de Wayne Rooney dans son fameux 4-4-1-1. Il aura finalement fallu attendre la 68e minute pour voir le Néerlandais faire ses premiers pas sous ses nouvelles couleurs, en remplacement poste pour poste, en pointe, juste devant l’électron libre Rooney, d’un Welbeck transparent.

Van Persie acclamé
Une entrée, dix minutes après être parti à l’échauffement, applaudie et saluée par les nombreux supporters mancuniens présents à Goodison Park. Mais une entrée encore insuffisante, même si, bien évidemment, il est difficile de tirer des conclusions après une première écourtée et sans repères. Sa première et seule vraie incursion, côté droit, a débouché sur un centre à ras de terre pour Shinji Kagawa, qui n’est pas passé loin de tromper Tim Howard de près (79e). Mais, à aucun moment, Robin Van Persie, fantomatique, n’a semblé en mesure de remettre les Red Devils sur le droit chemin et leur éviter une défaite pour démarrer la saison.

Une entente Van Persie-Rooney inexistante
Son entente avec Wayne Rooney, très attendue, mais inexistante, n’a, il faut le dire, rien donné. Un ballon échangé, c’est bien tout… Les deux meilleurs buteurs du dernier championnat se cherchent encore et, assurément, il leur faudra du temps pour parfaire leurs automatismes. S’il n’a pas été très en vue, trop peu sollicité par ses coéquipiers, Robin Van Persie a toutefois d’entrée pris ses responsabilités. Comme à Arsenal, c’est lui qui s’est chargé de tirer les corners côté droit. Pour le reste, avec une bonne semaine d’entraînement dans les jambes, il faudra attendre samedi et la réception de Fulham (16h) pour que le Néerlandais puisse enfin lancer son aventure mancunienne. A Old Trafford, devant son nouveau public, ce serait le meilleur moment.