Accès direct au contenu

Ça sent le roussi

Mi-temps Dortmund-OM : Marseille droit dans le mur

C’est un véritable cauchemar que l’OM est en train de vivre. Menés 2-1 par le Borussia Dortmund à la mi-temps, les Marseillais sont pour le moment éliminés de la Ligue des champions. Et ce n’est pas les échos de Grèce, où l’Olympiakos mène 2-0 contre Arsenal, qui vont les rassurer… Le pire est en train de se produire, tant à Dortmund qu’au Pirée.

Lucho Gonzalez et les siens sont pourtant bien rentrés dans la partie dans la touffeur du Signal Iduna Park de Dortmund, se montrant entreprenants et habiles en contre-attaque. Sans se montrer dangereux, certes, mais avec les crocs et l’envie de bien faire. Jusqu’à cette 14e minute et un terrible choc Mbia-Diarra, où les deux compères du milieu se sont heurtés assez violemment tête contre tête, les Marseillais étaient même plutôt bien en place, avant de complètement dégoupiller. Derrière, face aux nombreuses offensives du quatuor Blaszczykowski-Lewandowski-Götze-Barrios, la défense a très vite pris l’eau. Notamment côté gauche, où Djimi Traoré a totalement sombré.

Rémy, le but de l'espoir ?

Les deux buts, inscrits par Blaszczykowski, profitant d’une faute (') de Lewandowski sur Diawara, mais surtout de la passivité de la défense marseillaise (23e), et Hummels, sur penalty, après une grosse faute de Mbia sur Kehl, violemment touché au visage (32e), ne souffrent d'aucune hésitation. Le Borussia Dortmund est pour le moment largement au-dessus, et domine à tue-tête (62% de possession contre 38% pour l’OM).

C’est simple, en une mi-temps, l’OM a encaissé autant de buts que depuis le début de sa campagne européenne. Et encore, Götze aurait pu alourdir la sentence, sans un très bon retour d’Azpilicueta sur sa ligne (40e). Heureusement pour les Olympiens, Loïc Rémy, comme souvent, les a remis sur le droit chemin juste avant la mi-temps, d'une très belle tête sur un centre d'Amalfitano (45e+4). Mais le foot français va mal, très mal...

Articles liés