Accès direct au contenu

Pique-assiette

Messi : Bataille autour de la découverte du génie

Leo Messi

A partir du moment où Lionel Messi est en train de rentrer dans l’histoire, chacun semble vouloir voir son nom apparaître dans les livres relatant les exploits du génie de Rosario. Le quotidien L’Equipe fait l’inventaire de ses personnes qui ont gravité autour du petit Leo, avant qu’il ne devienne le géant Messi, chacun d’eux revendiquant la découverte du trésor. Josep Minguella, ancien agent catalan, avance que c’est lui qui a apporté Messi au FC Barcelone, copie de son premier contrat à l’appui. Il a livré à Mundo Deportivo sa vérité, contestant le rôle majeur que clame avoir joué un autre agent Horacio Gaggioli. « Horacio s’est chargé d’accompagner Leo et sa famille à Barcelone. Personne ne nie son existence. Mais il n’avait pas de relation avec le Barça, c’était moi. »

Gaggioli, qui déclare ne pas vouloir entrer dans un débat « infantile », prend quand même le soin de préciser : « Mais le contrat qu’a produit Minguella, je l’ai aussi dans mon bureau. » L’agent argentin renvoie alors à une tierce personne. « Essayez de savoir pourquoi apparaît soudain, dans son article, le nom de quelqu’un dont on ne parle jamais, mon ami Juan Mateo. » Cet avocat argentin vivant à Barcelone serait donc le lien entre Gaggioli et la famille Messi d’une part, Minguella et le Barça d’autre part. « Comme j’avais la procuration des Messi, j’ai été contacté par le club pour signer le contrat. D’ailleurs, c’est ma signature qui apparaît en bas du contrat, » dévoile Mateo. En Argentine, il semble néanmoins sûr que celui qui a alerté Gaggioli sur le talent du jeune joueur est Fabian Soldini. Un enchevêtrement de version que le père de Lionel Messi lui-même a tenté de contourner, comme le rappelle Juan Mateo. « Il dit qu’il est venu tout seul à Barcelone. C’est une version un peu ésotérique. Il n’avait même pas les moyens d’aller à Buenos Aires. » Entre apôtres et marchands du temple, heureusement que l’on sait qui est le Messi.