Accès direct au contenu

Arguments choc

Yanga-Mbiwa : la stratégie du Milan en 3 points

Yanga Mbiwa

Même si Louis Nicollin ne veut pas entendre parler d’un départ, Mapou Yanga-Mbiwa est plus que jamais dans le viseur du Milan AC. Adriano Galliani a prévu d’accélérer sur le dossier la semaine prochaine.

Cela ne devrait guère l’enchanter mais Louis Nicollin va voir Theo Kojak en vrai. Adriano Galliani, qui a eu l’honneur d’être comparé au personnage de Telly Savalas par le propriétaire de Montpellier, a prévu de lui rendre une petite visite de courtoisie. Actuellement dans sa somptueuse villa de Forte dei Farmi, le vice-président du Milan AC va lâcher son téléphone pour aller discuter en personne avec ses interlocuteurs héraultais pour le transfert de Mapou Yanga-Mbiwa.

Trois axes à creuser pour Galliani
Le Corriere dello Sport annonce dans son édition du jour que Galliani a prévu de se rendre à Montpellier en début de semaine afin de convaincre Laurent et Louis Nicollin de lui céder leur défenseur international à moindre frais. Galliani proposera une offre ferme de 8M€ (6,5+1,5 de bonus) et compte dérouler sa stratégie en trois points distincts. D’abord, il insistera sur le fait que le contrat de Yanga-Mbiwa expire en juin 2013 et que son prix ne peut pas être plus élevé que ça.

La patience n’effraie pas le Milan
Ensuite, le bras droit de Silvio Berlusconi compte bien mettre sur la table l’accord verbal qu’il aurait conclu directement avec le joueur afin de forcer le passage. Si Nicollin, comme il l’a dit récemment, entend faire monter les enchères au-delà des 18M€, Galliani rentrera directement à Milan. Sans se retourner. Si c’est le cas, il insistera sur le fait que le Milan AC peut attendre la fin de la saison prochaine pour l’attirer gratuitement. Connaissant les finances serrées de la Paillade, Nicollin pourrait ne plus franchement rire.