Accès direct au contenu

Bataille rangée

PSG : Thiago Silva déchire la famille Berlusconi

Berlusconi

Le transfert quasiment acté de Thiago Silva au PSG soulage les finances milanaises. Mais il fait également grincer des dents chez la famille Berlusconi...

Silvio Berlusconi, c’est bien connu, ne résiste jamais aux femmes. Il Cavaliere aime trop la gente féminine pour lui dire non... Sauf sa fille. Barbara Berlusconi, accessoirement compagne d’Alexandre Pato, l’attaquant milanais, a pu le mesurer dans le dossier Thiago Silva. Mieux qu’un épisode de Dallas, la vente du défenseur brésilien au Paris Saint-Germain est en train de déchirer la famille Berlusconi... Entre le père qui n’avait pas bien le choix, et la fille complètement furax de voir son Milan AC s’appauvrir, la tension est grande à en croire la presse italienne. Selon le Corriere dello Sport, Barbara Berlusconi, depuis quelques jours déjà, s’inquiétait des départs possibles du Milan AC, et a demandé expressément à son père de tout faire pour que les deux joueurs majeurs du club, Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva, ne quittent pas le club. Le Brésilien a déjà quasiment fait ses valises, et rien n’est totalement garanti pour le second...

Barbara avait présenté un plan alternatif
Il faut dire que Silvio Berlusconi n’a pas vraiment le choix. Pour combler le déficit milanais qui s’élève à 70 millions, mais également pour rendre les comptes plus présentables dans le cas où des investisseurs (notamment émiratis) frapperaient à la porte, cette vente était obligatoire. Il Cavaliere l’a reconnu. « Je ne peux pas ne pas vendre Thiago Silva. Les comptes sont mauvais, pour Thiago je ne peux rien faire, ils (les dirigeants du PSG) me donnent 46 millions d'euros. » Mais l’argument n’est pas jugé recevable pour Barbara Berlusconi, membre du conseil d’administration du club, qui a publiquement critiqué la décision stratégique de papa. « S’il est vrai que le Milan AC a besoin de cet argent, il est également vrai que Milan, affaibli en raison de cette vente, pourrait ne pas se qualifier pour la Ligue des champions. La vente de Thiago Silva serait donc inutile et nuisible pour le club. » Il faut dire que Barbara avait proposé un plan alternatif, en accord avec Adriano Galliani. En plus de laisser partir les 8 joueurs en fin de contrat, un lissage des salaires et l’élimination de quelques « sénateurs » auraient, selon Barbara, rapporté un pécule de 35 à 40 millions d’euros. Il Cavaliere, ce coup-ci, n’en a fait qu’à sa tête, et cela n’a pas plu du tout à Barbara qui n’a certainement pas fini de le lui reprocher, d’autant plus si les résultats du Milan AC ne sont pas à la hauteur l’an prochain. Alors imaginez si le PSG parvient aussi à chiper Ibrahimovic...