Accès direct au contenu

Au boulot

PSG : les nouveaux chantiers de Leonardo

Leonardo

Leonardo, qui a réussi à attirer du beau monde au PSG cette saison, va désormais travailler sur plusieurs dossiers en parallèle. Les objectifs sont diverses et commencent par une opération dégraissage. S'il a annoncé qu'il n'y aurait plus aucune arrivée cet été, le directeur sportif parisien devrait toutefois rester à l'affût de la moindre opportunité.

Vendre Gameiro et Nenê, profiter de Hoarau
Kévin Gameiro, toujours désireux de partir, s’est fait une excellente publicité en étant très bon lors des deux matchs de préparation du PSG en Autriche. Pour lui, plusieurs brèches s'étaient déjà ouvertes depuis le début du mercato : Lille, le FC Valence et le FC Séville. Le joueur a donné sa préférence à l’Espagne, Valence étant le mieux placé mais tardant à débloquer les fonds malgré la vente de Jordi Alba au Barça. Nenê, lui, est menacé par l’arrivée d’Ezequiel Lavezzi, qui l’a mis dans l’ombre en amical face au CSKA Moscou (2-2). Il aurait eu des touches avec cinq clubs : Malaga, l’AS Rome, Galatasaray, la Juventus et plus récemment les Corinthians. Pour régler sa situation, le Brésilien doit rencontrer ses dirigeants dans la semaine. Enfin, la tendance pour Guillaume Hoarau serait de rester au club. Carlo Ancelotti apprécie toujours son profil atypique, qui pourrait se révéler précieux quand Zlatan Ibrahimovic aura besoin de souffler.

Gérer les dossiers Sakho, Chantôme et Armand
Mamadou Sakho l’a annoncé : il se voit quitter le club puisqu’un cador est arrivé en défense centrale. S’il a émis le souhait de poursuivre en France, personne ne semble en mesure d’assurer son salaire. Lyon, très intéressé, doit attendre de vendre pour récolter des fonds nécessaires mais le temps est compté. A l’étranger, le Bayern Munich, l'Inter Milan voire le Milan AC sont des pistes qui pourraient refaire surface. Clément Chantôme, autre pépite du club parisien, veut également aller chercher du temps de jeu ailleurs. L’OL, là aussi, s’est positionné mais, selon nos informations, doit faire face à la concurrence de Fulham. Les Cottagers sont même prêts à payer un transfert sec. Autre club dans les tuyaux, toujours selon nos informations, Everton, qui part toutefois de plus loin. Enfin, le cas Sylvain Armand devrait moins faire de vagues. Bon soldat, l’ancien Nantais a toujours accepté un rôle de l’ombre mais pourrait être tenté par une expérience à Bordeaux ou à l’OL.

En manque de latéral droit ?
Même si Christophe Jallet est bien coté aux yeux d’Ancelotti et qu’il pourrait vraisemblablement porter le brassard de capitaine pour cette saison, le PSG pourrait encore boucler l’arrivée d’un latéral droit de métier. Milan Bisevac peut dépanner mais n’a pas été très inspiré face au CSKA Moscou… Du coup, les cartes Maicon ou, à un degré moindre, Daniel Alves pourraient être rebattues. Le cas Federico Balzaretti, excellent à droite à l’Euro, est toujours en salle d’attente mais ses appels du pied restent sans suite. Pour l’instant. Le Chilien de la Juve, Arturo Vidal, est également pisté, mais elle semble compliquée. Le club turinois est contrarié de s'être fait souffler Marco Verratti par le PSG.

Kaka, Modric… encore une grosse pointure ?
L’Equipe l’a affirmé dans son édition de mardi : l’option Kaka pourrait être relancée. En a-t-il vraiment besoin ? En Espagne, la rumeur est également repartie de plus belle dans Marca même si le Milan AC semble le mieux placé pour accueillir l’ancien Ballon d’or brésilien. Lundi matin, entre quatre yeux, José Mourinho lui aurait signifié qu’il ne comptait plus sur lui lors de la reprise du Real Madrid. Luka Modric, lui, est également parti pour filer sous le nez du PSG mais rien n’est encore fini. Le Real tient la corde, surtout s’il réussit à vendre Kaka, mais tant que rien n’est encore signé, tout est encore possible.