Accès direct au contenu

Portrait

OM : la vérité sur la rumeur Diego Rubio

La rumeur Diego Rubio enfle depuis plusieurs jours en France. L’OM serait intéressé, seulement le jeune Chilien à d’autres plans.

Diego Rubio n’a que 18 ans et attise déjà beaucoup de convoitises. À seulement 14 ans, le Chilien signe dans le club le plus populaire de son pays, Colo Colo. En 4 ans, l’attaquant devient le fer de lance des équipes de jeunes de la Roja et est considéré comme le nouvel espoir du football chilien. Ce qui lui vaut de quitter sa terre natale pour le vieux continent à seulement 18 printemps.

Pas utilisé à Sporting
Rubio arrive au Sporting l’été dernier pour un montant d’environ 1 M€, selon nos informations (le club n’a pas souhaité communiquer sur la somme investie sur le joueur). Après avoir fait une pré-saison satisfaisante avec un but contre Malaga en amical, le jeune attaquant se fait doubler par l’arrivée de celui qui sera la « star » des Lions, Ricky Van Wolfswinkel. L’Hollandais a vite fait oublier les débuts d’euphorie des médias sur le « nouveau David Villa ». Aujourd’hui, Rubio ne joue pas mais reste important dans un effectif où il est le deuxième « vrai » attaquant de pointe. Carillo est un ailier et Bojinov joue un peu plus bas même si Paciencia l’a déjà utilisé en pointe.

Une situation satisfaisante
Quel serait l’intérêt pour le joueur d’aller cirer un autre banc que celui du Sporting ? À Lisbonne, Rubio n’a pas été acheté dans le but d’être prêté comme le font souvent les clubs portugais (Wass, prêté par Benfica à ETG). Le Chilien a une perspective d’avenir avec les Lions. Son acolyte Hollandais ne risque pas de faire long feu à Lisbonne vu ses prestations. Le club prépare d’ores et déjà Rubio à sa succession. Les Sud-américains ont souvent du mal à s’adapter à l’Europe, Sporting le sait et laisse ainsi son jeune joueur s’acclimater tranquillement à sa nouvelle vie. Ce club est connu pour laisser beaucoup de place aux jeunes et à la formation. Une bonne nouvelle pour lui. Son père et agent, Hugo Rubio, confiait à A Bola il y a quelques jours que son fils avait bien la tête à Alvalade : « Il ne pense qu’au Sporting, il est heureux et ne veut jouer qu’avec le club qu’il l’a recruté cet été. (…) Il a seulement 18 ans et adore ce club. Diego veut grandir à Sporting et sait qu’il aurait son mot à dire cette saison. »