Accès direct au contenu

Arsenal l’attend

Nicollin donne sa version du cas Giroud

Olivier Giroud

Si Laurent Nicollin, président délégué de Montpellier, affirme ne pas avoir reçu d’offres officielles pour Olivier Giroud, cela ne change rien sur le fond.



Laurent Nicollin maintient un suspense qui n’a plus lieu d’être autour du cas Olivier Giroud. Ce samedi, dans les colonnes du Parisien, le président délégué de Montpellier affirme ne pas avoir reçu d’offre officielle pour Giroud : « Je n'ai pas d'offre sur mon bureau, même pas de fax officiel. »



L'ANALYSE DU 10 :
Laurent Nicollin dit sans doute vrai lorsqu'il affirme ne pas avoir d'offre officielle pour Giroud. Pour autant, sur le fond, cela ne change rien à ce que le10sport.com avait révélé mercredi dernier : la direction d'Arsenal considère l'arrivée de Giroud comme acquise. Si les Gunners ont la certitude d'obtenir la signature de Giroud, c'est qu'ils ont calé un terrain d'entente avec le joueur. Comme l’international français dispose d'une clause libératoire dans son contrat, à un montant qui convient au club londonien, ce dernier estime que la finalisation du deal avec Montpellier sera une formalité.


Bref, si rien n'est officiellement signé, Arsenal dispose de solides arguments pour considérer l'arrivée de Giroud comme promise. Il ne reste plus désormais qu'à la concrétiser dans les faits.