Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato : « L’OM n’a plus accès au premier choix »

Florian Thauvin, OM

Christophe Bouchet, ancien président de l’OM, s’est exprimé sur la politique de recrutement phocéenne. Une stratégie logique selon lui. Pour faire face aux recrutements faramineux des deux « nouveaux riches » que sont devenus le PSG et l’AS Monaco, l’OM a décidé de se tourner vers de jeunes joueurs français prometteurs. Plus économiques, ses choix pourront créer une plus-value lorsque ses espoirs phocéens seront transférés. Pour Christophe Bouchet, président de l’OM de 2002 à 2004, la direction marseillaise a fait le bon choix.

Mercato : «Les gros joueurs, comme ceux du PSG et de Monaco, ce n’est plus pour l’OM»

« PRENDRE DE LA PLUS-VALUE À LA REVENTE »
« L'OM n'a plus accès, et pour un certain nombre d'années, au premier choix. Il est en très vive concurrence sur le deuxième chapeau, il ne lui reste donc plus le choix : soit il se rabat sur les meilleurs du troisième chapeau, des joueurs de Serbie, Portugal..., soit il investit sur des espoirs français qui pourront prendre de la plus-value à la revente, confie t-il à . Quitte à les payer un peu plus cher que ce que propose Lyon, Lille ou Saint-Étienne. »

OBJECTIF TROISIÈME PLACE ?
En recrutant Florian Thauvin, Benjamin Mendy, Giannelli Imbula ou encore Mario Lemina, l’OM espère bien parvenir à concurrencer le PSG et l’AS Monaco sur le long-terme. Avec une solide 4e place du championnat, les Phocéens peuvent se permettre de croire en une future qualification en Ligue des Champions.

Articles liés