Accès direct au contenu

Passé sulfureux

Ibrahimovic : les 6 dossiers qui ont bâti sa légende

Zlatan Ibrahimovic

Zlatan Ibrahimovic, qui signera officiellement au Paris Saint-Germain ce mercredi, traîne une réputation sulfureuse et quelques perles de jeunesse dont il se serait bien passé. En juin, le JDD nous a sorti quelques dossiers que l’on dépoussière.

Né dans le pire ghetto de Suède
On ressort souvent le côté sauvage de Zlatan mais celui-ci trouve ses racines dans son enfance passée à Rosengart, une cité qui jouxte le centre de Malmö connue en Suède pour être le pire ghetto du pays. Elle est composée à 86% d’étrangers et doit faire face à la montée du nationalisme. « D’où il vient, il faut être dur, sinon tu te fais manger », explique l’un de ses premiers entraîneurs chez nos confrères. 

Une famille déchirée et fichée
Zlatan a toujours interdit de s’exprimer dans les medias. Il faut dire qu’elle pourrait vite révéler des dessous imprévisibles. Pêle-mêle : sa demi-sœur est mêlée à un trafic de drogue, sa mère, croate-catholique, a déjà été arrêtée pour dissimulation d’objets volés et son père, bosniaque-musulman, a vu les services sociaux lui tomber dessus à cause de son alcoolisme. Dernière précision, le mariage de ses parents était arrangé, ce qui explique peut-être les difficultés.

Ceinture noire de taekwondo
Il ne faut surtout pas en vouloir à Ibrahimovic s’il moleste quelques uns de ses partenaires d’entraînements. Cela lui vient de son passé. Le géant suédois est, en effet, ceinture noire de taekwondo. Adepte des high-kicks, Zlatan est bien aidé par ses longs pieds puisqu’il chausse… du 47 !

Difficultés à prononcer les « s »
On n’entend pas beaucoup parler Zlatan. Normal, il n’aime pas franchement ça. Lui, il préfère parler avec ses pieds. Il faut dire que l’attaquant suédois a toujours été un élève médiocre à l’école. Il a longtemps traîné un défaut d’élocution et ne savait pas prononcer les « s ».

Une maison payée en cash
Ibrahimovic a quitté Malmö à l’âge de 11 ans mais y possède une résidence en bord de mer. Une légende circule à ce sujet. En pleine balade, sa femme a envie de faire pipi et le couple n’hésite pas à s’arrêter devant la porte d’une maison pour emprunter les toilettes. Zlatan craque sur la baraque et demande au propriétaire « C’est combien ici ? Je paye le double, en cash ». Aujourd’hui, il revend.

Des débuts de footeux compliqués
Pour le foot, il est prêt à tout donner. Petit, au Malmö FF, il fait 8km à pied pour aller au centre d’entraînement. Avant cela, dans son club précédent, il entre en seconde période lors d’un match où son équipe perd 4-0 et inscrit 8 buts ! Pas forcément le meilleur footballeur, c’est à 16 ans qu’il explose en prenant 10 cm d’un coup.