Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Nasser Al-Khelaïfi annonce les objectifs du club !

A un jour de l’ouverture du championnat face au LOSC, le Paris Saint-Germain nourrit de grandes ambitions pour la saison à venir comme l’a confié ce matin son président Nasser Al-Khelaïfi dans le journal L’Equipe.

Auteur d’une saison 2014-2015 historique au cours de laquelle il a remporté toutes les compétitions nationales, le PSG est à un tournant de sa période qatarie. Après les recrutements de Kévin Trapp, Benjamin Stambouli et d’Angel Di Maria, le club francilien compte bien viser plus haut, notamment au niveau européen.

« FRANCHIR ENFIN UN CAP »

« Le quadruplé historique réalisé la saison passée aura prouvé à quel point le Paris Saint-Germain ne néglige aucune compétition, un état d’esprit encore illustré, samedi dernier, lors du Trophée des champions remporté contre Lyon à Montréal (2-0) devant de nombreux fans du club. Cette saison, nous viserons forcément à conserver notre titre de champion pour la quatrième année d'affilée. Ce groupe est animé d'un tel esprit de conquête qu'il fera également tout pour aller à nouveau le plus loin possible dans les Coupes nationales. Sur la scène internationale, nous chercherons absolument à franchir enfin un cap en Ligue des Champions après trois quarts de finale d'affilée. Notre recrutement de cet été va dans ce sens. Notre qualification contre Chelsea, la saison dernière, a conforté le club et ses supporters dans la certitude que nous étions sur le bon chemin. » a affirmé le président qatari.

L’EXPERIENCE INSUFFISANTE ?

David Luiz, lui, se montre plus mesuré. S’il rêve, comme ses coéquipiers, de remporter le trophée suprême, le « héros » de Chelsea sait qu’une bonne préparation ne suffit pas. « La Ligue des Champions ? Tout le monde en rêve et c'est normal. C'est notre objectif. Cela ne dépend pas seulement de notre préparation, mais aussi de la chance qu'on a - ou pas - lors du tirage au sort, des blessures qui affectent le groupe. Je vois le FC Barcelone, par exemple : il nous a affrontés au meilleur moment de sa saison alors qu'il n'avait pas très bien joué les six premiers mois ; nous, on est arrivés sur ce quart de finale avec quatre ou cinq blessés. Alors, évidemment, ce type d'événements peut arriver, mais c'est à nous de réduire les risques. » confie le Brésilien, avant de poursuivre : « L’expérience, on l'a. Seulement, elle ne suffit pas. Depuis quelques années, le titre se partage entre quatre ou cinq clubs parce qu'ils ont entretenu une même philosophie depuis trente, quarante ans. Ils ont appris, comme je l'ai dit, à gérer leur saison pour que leurs meilleurs joueurs soient prêts au bon moment. Ce n'est pas facile. »

Articles liés