Accès direct au contenu

Inarrêtable

Man City : la nouvelle frasque de Balotelli

Mario Balotelli

Vivement critiqué pour ses nombreuses péripéties hors des terrains, Mario Balotelli continue de faire parler de lui. L’attaquant italien a cette fois décidé de prendre deux semaines de congé paternité à la période de Noël. Une période pourtant cruciale pour les Citizens.

Impérial avec la sélection italienne lors du dernier Euro, Mario Balotelli vit un début de saison difficile du côté de City. Rarement titulaire, « Super Mario » doit se contenter de bouts de matchs. Alors qu’il a foulé les pelouses de Premier League à neuf reprises cette année, son compteur but est toujours bloqué à zéro. Moins décisif que l’an dernier, le natif de Palerme subit la foudre des tabloïds anglais. Son comportement jugé trop individualiste et ses nombreux excès de zèle ne plaisent pas. Même s’il peut parfois avoir des éclairs de génie, l’attaquant est souvent entré en conflit avec son entraîneur, Roberto Mancini lui reprochant ses frasques en dehors des terrains.

« Nous sommes déjà résignés »
Malheureusement, la vie privée du prodige italien prend souvent le pas sur le reste. Selon le Daily Star, Balotelli est au cœur d’une nouvelle polémique. Il a cette fois décidé de faire faux bond à son club durant la période de Noël. La raison : sa petite amie Raffaella Fico doit à coucher à la fin du mois de décembre. Le joueur veut donc rentrer en Italie pour rester à son chevet et profiter de la naissance de son premier enfant. Une décision pas du tout du goût de City, qui ne peut cependant rien y faire. « Nous sommes déjà résignés », a concédé un des membres des Citizens.

Une période charnière
En France, cela dérangerait peu qu’un joueur soit absent durant la période des fêtes de fin d’année. Mais Outre-manche, les matchs s’enchaînent à un rythme de folie. Entre le 22 décembre et le jour de l’an, les Mancuniens s’apprêtent à jouer 4 rencontres en dix jours. 4 matchs de la plus importance face à Reading, Sunderland, Stoke City et Norwich que devraient manquer Balotelli. Il pourrait même être absent lors du choc face à Newcastle si son enfant venait à voir le jour plus tôt que prévu. Un choix contestable sportivement tant cette période charnière permet aux grosses écuries de faire leur trou en tête du championnat. Les hommes de Roberto Mancini sont prévenus, il devront s’employer sans « Super Mario. »

Par Thomas Figueiredo