Accès direct au contenu

Les 8 es dans le viseur

Lyon pourrait le regretter

le10sport

Défait à la Fiorentina (1-0), l'Olympique Lyonnais s'est éloigné du statut de tête de série. La deuxième place qui se profile pourrait livrer un adversaire prestigieux en 8e de finale. Mais surtout un match retour à l'extérieur. Pas forcément des bons souvenirs pour l'OL.

Lyon ne méritait pas forcément de s'incliner à Florence. Les acteurs rhodaniens s'accordent pour le dire. Certains remettent même en cause la validité du penalty victorieux pour la Viola. Mais la première place laissée aux coéquipiers de Sébastien Frey prévaut sur ces discussions. Car c'est un 8e de finale face à une tête de série et un match retour à l'extérieur qui se dessinent si la Fiorentina tient le choc à Liverpool, déjà éliminé.

Il n'était pas rare d'entendre l'an passé qu'une première ou deuxième place ne changeait pas grand-chose à la vue du plateau des 8es de finale. Juninho et Cris s'étaient même amusés à se faire suspendre pour le dernier match de poule, laissant la première place au Bayern Munich. Résultat, l'OL tombait sur le Barça et prenait 5-2 au retour au Camp Nou. Sur ses six derniers 8es de finale, l'ancien champion de France ne s'est retrouvé qu'à deux reprises dans la situation de se déplacer au retour. Déjà pas gâté au tirage (Barcelone et Manchester United), Lyon s'est à chaque fois incliné et a été éliminé. 5-2 au Barça donc, et 1-0 à Old Trafford en 2007 après avoir concédé à deux reprises le match nul 1-1.

Dans la situation inverse, l'OL s'est qualifié à trois reprises lors quatre 8es de finale retour disputés à Gerland. Avec même de jolis cartons réalisés face au PSV Eindhoven en 2006 (4-0) et contre le Werder Brême en 2005 (7-2). La Real Sociedad avait été également éliminée dans le stade lyonnais en 2003 (1-0). L'appui de son public, ça peut donc servir dans un match décisif. Seule exception, le retour mal négocié en 2007 face à l'AS Roma (0-2) lancé par le fameux dribble de Mancini réussi sur Réveillère. Un coup de main des Reds lors de la dernière journée serait le bienvenu pour espérer retrouver un quart de finale plus dipsuté depuis 2006.