Accès direct au contenu

Déception

Lucho star dechue du velodrome

le10sport

Les Marseillais s'inclinent (1-3) face au Real Madrid et se voient propulsés en Ligue Europa. Triste épilogue pour les hommes de Didier Deschamps qui auraient pu revenir au score si Lucho avait transformé son pénalty.

On reconnaît les grandes équipes dans leur aptitude a sortir indemne des situations les plus délicates. Sur ce cas, le Real Madrid en connaît un rayon. Si Cristiano Ronaldo a illuminé le Vélodrome grâce à un somptueux coup-franc (0-1, 5e), Lucho Gonzalez remettait les pendules à l'heure (1-1, 11e) et surtout permettait aux siens de croire encore à l'impossible exploit... Un rêve qui s'évapore lorsque Raul Albiol mystifie Mandanda (1-2, 60e). On se dit que la chance marseillaise est passée mais Mamadou Niang se fait faucher par Casillas, le pénalty est indiscutable. Mais l'OM va perdre gros sur ce coup, le capitaine marseillais ne reviendra pas sur la pelouse, la clavicule est touchée... Une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule pour les phocéens, Lucho Gonzalez buteur patenté en première mi-temps se voit propulsé au rang d'accusé numéro 1 en manquant son pénalty, sa frappe heurte la barre transversale de Casillas (68e). L'international argentin symbolise à lui seul les carences d'une équipe marseillaise dépassée par les événements. La situation se dégrade un peu plus lorsque Mandanda se troue complètement et permet à Ronaldo de parachever le succès madrilène (1-3, 80e). L'OM avait tout d'un grand mais s'est heurté à la réalité du terrain et au potentiel impressionnant du Real. Si la Ligue des champions semble trop grande pour Marseille, espérons que la Ligue Europa puisse lui permettre de panser ses plaies...