Accès direct au contenu

Mi-temps

LOSC : ces choix de Garcia qui ne paient pas

Rudi Garcia, obligé de faire face à plusieurs défections, a pris quelques options audacieuses. Mais en cette première période, cela n’est pas vraiment payant.

Sidibé en pleine souffrance
Avec la blessure de Basa qui l’a finalement obligé à déclarer forfait et la suspension de Debuchy, Rudi Garcia avait deux options pour sa défense. Aligner Béria à droite et mettre Rozenhal dans l’axe, ou lancer Sidibé dans le grand bain pour mettre Béria dans l’axe. Garcia a opté pour la seconde solution. Problème, face à un Ribéry survolté, Djibril Sidibé s’est montré bien en difficulté et peut-être un peu tendre pour tenir son couloir. L’expérience de Béria aurait peut-être eu ses avantages…

Nolan Roux, le drôle de pari
Difficile de savoir réellement où se situe Nolan Roux dans cette première période. Tantôt sur un côté, tantôt dans l’axe avec Tulio De Melo, Roux semble avoir du mal à trouver sa place dans un 4-3-3 si particulier aligné par Rudi Garcia. En prime, lorsqu’il évolue sur le côté, Roux n’est pas réellement présent dans le travail défensif, ce qui pose notamment des problèmes à Sidibé, souvent esseulé sur son couloir.

Payet et Mendes, la percussion qui manque ?
En alignant Nolan Roux, De Melo et Kalou, Rudi Garcia a forcément mis de côté d’autres forces offensives. Dimitri Payet et Ryan Mendes en sont les deux victimes. Problème, il n’y a donc que Kalou, dans ce onze, qui est capable de faire la différence balle au pied. Contre une équipe bavaroise impeccable défensivement, la force de percussion de Payet ou Mendes pourrait peut-être créer les décalages qui manquent. A voir si Garcia y reviendra en seconde période…