Accès direct au contenu

Foot - RC Lens

RC Lens : Pourquoi Bollaert pourrait doucher les espoirs de montée…

Le RC Lens patine dans la dernière ligne droite. Les Nordistes n’ont plus que deux points d’avance sur Nancy à trois journées du terme du championnat. Le RC Lens peine énormément à Bollaert…

À trois journées du terme du championnat, la tension est maximale en Ligue 2. Le suspense entier. Le RC Lens, qui pensait avoir fait le plus dur ces dernières semaines, n’est encore assuré de rien. Les Lensois n’avancent plus. Les hommes d’Antoine Kombouaré n’ont remporté qu’un seul de leurs six derniers matchs de Ligue 2. C’est peu. Derrière, Nancy et Niort n’en espéraient pas tant. Lens, troisième, n’a plus que deux points d’avance sur Nancy et trois sur Niort. Lens tremble et son antre de Bollaert ne lui permet pas de se libérer…

LENS PIÉTINE DEPUIS UN MOIS

Racheté en juillet 2013 par le richissime homme d’affaires Hafiz Mammadov, Lens a de grandes ambitions pour le futur. Mais Lens doit déjà remonter en Ligue 1. L’affaire semblait entendue il y a encore quelques semaines mais depuis la machine s’est déréglée. Surtout, les vieux démons resurgissent. Lens ne parvient à faire la différence dans son antre de Bollaert. Ainsi, lors des deux dernières journées, le RC Lens recevait deux fois de suite et avait donc l’occasion de pratiquement assurer sa montée dans l’élite. Mais Lens a été accroché par Nancy (1-1) puis par Angers (0-0).

BOLLAERT, OÙ EST PASSÉE LA FORTERESSE ?

À domicile, Lens n’a pas la solution. Depuis des mois. Lens n’a remporté que deux de ses dix derniers matchs à Bollaert en championnat cette saison. Pour un prétendant à montée, c’est souvent rédhibitoire. Mais Lens, heureusement, se rattrape à l’extérieur. Mais qu’est ce qui explique un tel bilan à domicile ? Lens est vu comme un nouveau riche par bon nombre de ses adversaires. Seulement, les fondations sont encore fragiles. Lens est encore tendre. « Tout le monde veut nous taper » , a lâché Antoine Kombouaré, l’entraîneur, il y a quelques semaines. Avant d’ajouter : « Pour moi, le statut ne veut rien dire. On n’a pas le profil d’une équipe de L1, nous nous bagarrons tous les week-ends » .

LA MONTÉE… À L’EXTÉRIEUR ?

Désormais clairement sous la menace de Nancy et de Niort, c’est à l’extérieur que le RC Lens va devoir aller chercher son billet pour la Ligue 1. À commencer par ce mardi soir, à Istres. « Personne ne nous fait de cadeaux et il faut aller arracher les victoires. Comme on était bien placé, on aurait pu ou on aurait dû finir le travail plus tôt » , a expliqué Kombouaré le week-end dernier. Lens n’a pas le droit à l’erreur… De nombreux joueurs pourraient arriver dans le Nord cet été. Mais seulement en cas de montée en Ligue 1.

Articles liés