Accès direct au contenu

Bêtise humaine

Mbokani se moque ouvertement de Monaco

Dieumerci Mbokani revit sous les couleurs d'Anderlecht mais n'a pas oublié le comportement de ses deux derniers clubs, Monaco et Wolfsburg, qui ne se sont jamais souciés de sa situation personnelle.

On oublie trop souvent que le joueur de foot est un homme comme un autre. Un homme avec des problèmes personnels, comme vous et moi. Alors, un joueur qui n’a pas le rendement attendu n’est pas forcément mauvais. Il peut aussi être touché par un drame. C’est le cas de Dieumerci Mbokani, passé par Monaco et Wolfsburg la saison passée.

« Il est plus préoccupé par des futilités »

Le Congolais, aujourd’hui à Anderlecht, a vécu une dernière année terrible. Transféré à Monaco, l’avant-centre doit gérer la grossesse difficile de sa compagne. Il n’a pas la tête à jouer, et ça se ressent sur le terrain. Monaco ne le garde pas, et Dieumerci file en Allemagne. L’intéressé raconte : « Wolfsburg me soutenait aussi après la naissance très précoce de notre David, mais pas l'entraîneur, Felix Magath. Mon fils était dans une couveuse, mais Magath déclarait dans les journaux : « Je ne sais rien faire avec Mbokani, il est plus préoccupé par des futilités ». Mais je suis parti, et entre-temps, ça ne tourne toujours pas à Wolfsburg. La même chose vaut d'ailleurs pour Monaco ». Oui, dans les conflits joueur-entraîneur, le con n’est pas toujours là où on le pense…