Accès direct au contenu

AMBIANCE EXPLOSIVE

Les menaces ont du bon

le10sport

Suite aux explications musclées du président Ginestet, Strasbourg a remporté sa première victoire de la saison contre Vannes (1-0). Vous avez dit bizarre ?

«Peut-être faut-il que je place une grenade dans le vestiaire». Philippe Ginestet avait le sens de la formule fin septembre lorsque le RCS s'inclinait piteusement contre Clermont (0-3). Aujourd'hui, Strasbourg a enfin réagi contre Vannes (1-0) malgré l'exclusion précoce de Stéphane Cassard et laisse enfin la lanterne rouge à Bastia.

Que faut-il conclure de ce revirement de situation, cette embellie soudaine ? Le discours de Pascal Janin, encore sur la sellette malgré tout, est-il enfin passé ou le RCS a-t-il pris conscience qu'après 10 journées de championnat, le National leur tendait déjà les bras. Ou tout bonnement, les joueurs ont-ils eu peur de se faire gronder par leur boss suprême ?