Accès direct au contenu

Foot - Taxe à 75 %

Taxe à 75 % : « Nous n’avons jamais demandé d’être privilégiés »

Frédéric Thiriez & Jean-Pierre Louvel

Alors que François Hollande a confirmé ce jeudi l’application de la taxe à 75%, Jean-Pierre Louvel, Noël Le Graët et Frédéric Thiriez ne désespèrent pas de trouver une solution.

Suite à une rencontre avec les représentants des clubs professionnels, François Hollande a confirmé ce jeudi l’application de la taxe à 75%.  « Aucune solution n’a été trouvée ce soir. Par conséquent la mobilisation continue. Il nous reste un mois pour convaincre. Je pense qu’en un mois on peut convaincre », a déclaré Frédéric Thiriez, le président de la Ligue Professionnelle de Football.

« QUE LA SPÉCIFICITÉ DU FOOTBALL SOIT PRISE EN COMPTE »

« Cela ne veut pas dire que les discussions ne vont pas se poursuivre. Nous avons encore un mois pour dialoguer et essayer de trouver des adaptations, non pas pour le football, mais pour l’ensemble des entreprises. Ça permettrait au football d’absorber cette taxe puisqu’il n’a jamais été question de ne pas payer cette taxe, a souhaité justifier Jean-Pierre Louvel, le président de l'Union des Clubs Professionnels de Football. Nous n’avons jamais demandé d’être privilégiés. Nous avons simplement demandé à ce que la spécificité du football soit prise en compte. Pour l’instant, aucune solution n’a été trouvée. »

« ENCORE DE L’ESPACE POUR DISCUTER ET SE REVOIR »

« Je pense qu'il y a encore de l'espace pour discuter et se revoir, a également insisté Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football. Il y a un cri d'alarme. Les présidents de clubs vont se réunir et on verra bien ce qu'ils veulent faire. A titre personnel, je préfère que l'on joue au foot. »

Articles liés