Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

Taxe à 75 % : La ministre des Sports réagit à la menace de grève des clubs

Valérie Fourneyron

Dans le cadre du comité de pilotage de l’UEFA pour l’organisation de l’Euro 2016, Valérie Fourneyron a été interrogée sur la menace de grève vis-à-vis de la taxe à 75%.

Les présidents de club sont passés à la vitesse supérieure. Dans des propos rapportés par le JDD, Jean-Pierre Louvel et Bernard Caïazzo ont évoqué la possibilité de boycotter le weekend du 26 octobre en guise de contestation contre la taxe à 75% : « Pour plusieurs clubs, c’est une question de survie. La situation est alarmante et les clubs sont solidaires. Un boycott ? Tout est possible. La tension est extrême » a notamment indiqué le président de l’ASSE.

« UN EFFORT DE REDRESSEMENT »

« Je serai navrée si on en arrivait là. Mais à l’heure où tous les Français participent à l’effort de redressement, ils ne comprendraient pas que le pôle du football considéré comme un secteur privilégié ne participe pas à cet effort collectif » a indiqué Valérie Fourneyron ce jeudi.

LE GRAËT S’EST ÉGALEMENT EXPRIMÉ

« On peut toujours discuter avant d’arriver à cette extrémité, a lui estimé le patron de la FFF dans des propos rapportés par L’Equipe. Il faut que l’Etat comprenne que les clubs de foot sont en difficulté en dehors du PSG et Monaco. Alors taxer des entreprises en difficulté, c’est la première fois que ça arrive. Les clubs ont fait énormément d’efforts pendant le mercato, les transferts dans la plupart des clubs ont été modestes et ils attendent plutôt qu’on les aide, dans leur tentative de redressement. Les clubs ont besoin d’être en équilibre financier pour continuer. »

Articles liés