Accès direct au contenu

TRIPTYQUE CROUSTILLANT

Sochaux, Porto, OM : Le PSG passe au révélateur

Zlatan Ibrahimovic

Ce soir, face à Sochaux (17h45), au Parc des Princes, le Paris-Saint-Germain débute une série de rencontres qui pourrait le faire entrer dans une nouvelle dimension si les résultats sont positifs. Un nouveau défi pour les galactiques.

Une grande équipe se reconnaît à ses grands joueurs et surtout à sa capacité à enchaîner les victoires, quel que soit l'adversaire. Le PSG aura l'occasion de prouver en 10 jours, qu'il est bien rentré dans une autre dimension. Obtenir un nul en match amical contre le Barça (2-2), le meilleur club du monde, check. Se relever d'un début de championnat poussif, check. Enchaîner trois victoires en dix jours, mêlant championnat et retour gagnant en Ligue Des Champions, check. Ce Paris-là ne cesse d'élever son niveau depuis l'arrivée des Ibrahimovic, Silva, Verratti...

Sochaux, Porto, Marseille : Le triptyque révélateur

Mais l'heure du grand test n'est pas encore venue. Elle arrive. Paris a montré à la France et à l'Europe entière qu'il était capable d'enchaîner les grosses performances avec le premier triptyque : Toulouse, Kiev, Bastia. Trois matchs, trois victoires, un but encaissé, 10 inscrits... Que demander de mieux ? De rééditer un tel enchaînement avec des adversaires plus affûtés. Le nouveau tableau qui s'offre aux Parisiens est bien plus goûteux. Cela commence ce soir , contre une équipe sochalienne en pleine révolution suite à un début de saison catastrophique. Puis, viendra le déplacement le plus attendu de ce début de Ligue des champions, à Porto, invaincu cette saison et vainqueur de la Supercoupe du Portugal. Autant dire que c'est le premier gros morceau qui se présente face aux galactiques. Une victoire serait révélatrice de la puissance de cet effectif. Enfin, la semaine se terminera par un bouillant clasico face à un OM invincible et de taille européenne. Si les hommes d'Ancelotti réalisent le grand Chelem, on pourra commencer à parler de grand club, pas avant.

Par Arnaud Boisteau