Accès direct au contenu

SPECTATEUR LAMBDA

Sammy Traore recale par la securite

Présent mercredi soir à Bercy pour assister au match Knicks-Timberwolves, en pré-saison NBA, Sammy Traoré n'a jamais pu approcher les joueurs de l'équipe de France. Terrible.

Les scènes cocasses n’ont jamais effrayé Sammy Traoré. Celle le voyant débouler près du parquet du POPB est la dernière en date. D’abord venu saluer son grand pote Mickaël Ciani, le défenseur central du PSG, armé d’une casquette de basket US (posée à l’envers et non pas vissée) et d’un blouson en cuir très flashy, s’est alors dirigé vers la tribune des joueurs de l’équipe de France de foot. Sauf que le grand Sammy a vu ses plans contrariés.

Pique-assiette
Son problème personnifié avait des biceps plus épais que son cou et n’était que très peu physionomiste. En gros, le grand gaillard choisi pour la sécurité ne l’a pas reconnu et ne l’a donc pas laissé franchir la barrière postée entre lui et ses petits copains. Le choc. Après quelques palabres vaines, sorte de monologue coupé de quelques postillons (dus à la colère OU la frustration), le joueur parisien a été secouru… Guillaume Hoarau et Mamadou Sakho, alertés par la mine déconfite de leur partenaire du PSG, ont pris leur élan pour sauter la balustrade et venir s’immiscer dans l’échange verbal. Sammy était sauvé, son œil n’était plus vitreux : il pouvait enfin « checker » ses potes. Rasséréné par tant de camaraderie, Sammy s’en est allé… Dans l’ombre, comme trop souvent.