Accès direct au contenu

Foot - Rennes

De Saint-Sernin : « Surprotéger les joueurs ? C’était une erreur »

Frédéric de Saint-Sernin, a été président du Stade Rennais de 2006 à 2010, avant de revenir aux affaires en juin 2012. Non sans avoir changé certaines choses. « Les gens rejettent le football depuis quelques années, ça nous met en danger. Nous avons moins de droits TV, moins de spectateurs, moins de partenaires... Il faudrait que les gens aiment le foot, comme en 1998. Et, pour ça, il faut être transparents. On a beaucoup vécu dans l’opacité. Je me suis rendu compte pendant mes deux ans de parenthèse qu’on protégeait beaucoup les joueurs. Jusqu’à cacher l’entraînement en mettant des bâches. Ce phénomène du secret... » , explique de Saint-Sernin dans les colonnes de L’Equipe.

« Ouvrons les portes, ouvrons les fenêtres »

Le président breton poursuit, toujours sur le même ton : « Surprotéger les joueurs, c’est les éloigner de l’âge adulte. Effectivement, j’ai participé à ça. C’était une erreur. Nos joueurs sont jeunes, pour la plupart. On oublie complètement qu’ils sont aimés de l’extérieur. Donc, il faut les envoyer vers l’extérieur. Nos joueurs sont heureux car ils se rendent compte que les gens les aiment. N’ayons pas peur de l’extérieur. Ouvrons les portes, ouvrons les fenêtres ».