Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Quand un ancien du club demande à Ibrahimovic « un peu de discrétion »

Zlatan Ibrahimovic, PSG

L’ancien portier du PSG, Grégory Coupet, a livré son sentiment sur le passage à vide de Zlatan Ibrahimovic, lui qui est considéré comme intouchable au sein du vestiaire parisien.

Laurent Blanc en personne l’a assuré, placer Zlatan Ibrahimovic sur le banc de touche est une tâche délicate à réaliser. « C’est vrai qu’il est difficile de le (Ibrahimovic) sortir en cours de jeu, parce que c’est un joueur majeur de l’équipe. C’est un joueur qui va avoir 33 ans, il veut jouer tous les matches, c’est un grand compétiteur. Mais quand le match est gagné, il peut être préférable de le sortir. Il faut le préserver quand c’est possible », confiait le tacticien parisien.

« IBRA, C’EST IBRA »

Une situation que n’appuie pas vraiment l’ancien gardien du PSG, Grégory Coupet, qui estime que Zlatan Ibrahimovic doit bénéficier d’un traitement identique à ses coéquipiers. « Il faudrait oser le sortir d’avantage mais je pense que comme n’importe quel joueur, il faudrait l’expliquer. Sincèrement, quand vous voyez Ibrahimovic pendant la Coupe du monde être limite en vacances avec son président... Comme nous tous, on a été surpris de ce fait-là, quand Laurent Blanc le découvre aussi, ça place le joueur à un niveau différent de n’importe quel autre joueur. Ibra, c’est Ibra. Maintenant, je pense qu’un petit peu de discrétion, ce n’est pas mal non plus », a ainsi conclu l’ex-portier au micro de RMC.

« C’EST IBRAHIMOVIC QUI DÉCIDE COMMENT PARIS VA JOUER »

Un avis entièrement partagé par Daniel Riolo qui estime que Laurent Blanc met tout en œuvre pour ne pas froisser sa star. « On se demande si Laurent Blanc tient véritablement son groupe. La personnalité de Zlatan Ibrahimovic fait qu’il domine ce vestiaire et que s’il n’est pas au top, les autres n’arrivent pas à se responsabiliser. Il n’est pas en forme et se montre réticent à un changement de jeu. En gros, c’est un peu lui qui décide de comment Paris va jouer ». Pour son déplacement prévu ce mercredi à Caen, le PSG aura la lourde tâche d’aller chercher une précieuse victoire sans son buteur vedette, lui qui souffre d’une talalgie gauche, nécessitant 48 heures de soin. Zlatan Ibrahimovic veut surtout être prêt pour la prochaine réception du FC Barcelone en Ligue des Champions

Articles liés