Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : Quand Daniel Riolo tape sur le PSG…

Grand favori de la Ligue 1, le PSG est pointé à sept points du leader, l’OM, après 10 journées. Le PSG a subi les foudres de Daniel Riolo depuis le début de la saison. Petit florilège.

Daniel Riolo n’a manqué de souligner les errements du PSG depuis le début de la saison. Le journaliste de RMC a vivement critiqué, à plusieurs reprises, le club parisien. Laurent Blanc en a notamment pris pour son grade : « Sinon on va encore s’interroger sur les changements de Blanc […] Rien de neuf chez celui qui fait office de coach au PSG », ou encore « On attend de Laurent Blanc qu’il se comporte en véritable patron mais ce n’est pas vraiment son truc, il manque de charisme ».

RC Lens/PSG : Après Pierre Ménès, Daniel Riolo dézingue aussi l’arbitrage et… Le PSG !

NASSER DÉPASSÉ PAR SES ÉMOTIONS ?

Même Nasser Al-Khelaïfi a été visé, notamment après la victoire contre le Barça :  « Nasser Al Khelaïfi s’est lâché : « C’est la plus belle victoire de ma vie ! » Rien que ça, pas moins ? […] C’est absolument délirant ce que les émotions peuvent avoir comme effets. […] Il se rend compte qu’en disant ça, le Président dévalue son club. Le transforme en petit club de rien du tout. Sans histoire, sans passé ». Le jeune Adrien Rabiot a également eu droit aux foudres de Riolo : « Le club a bien fait de le sanctionner ! Je pense qu’il faut écarter les joueurs qui ont cet état d’esprit, leur claquer le beignet ».

LE RECRUTEMENT CRITIQUÉ…

Daniel Riolo a également critiqué le recrutement du PSG ces derniers mois : « Il n’y avait pas mieux à recruter sur le marché international ? Si, sauf qu’il fallait un bon directeur sportif, un mec comme Leonardo n’aurait jamais acheté des joueurs comme Cabaye ou Aurier … Donc l’excuse fair-play financière elle ne veut rien dire du tout ! ». Riolo défend toutefois un joueur dans l’œil du cyclone depuis le début de la saison, Edinson Cavani : « Il n’a pas l’air à l’aise, il n’a pas l’air en confiance. Mais est-ce qu'il faut tout le temps le garder sur le terrain ? Est-ce qu’il faut le faire souffler ? Est-ce qu’il faut lui parler ? Et ça, j’ai l’impression que ce n'est pas bien fait parce que je suis persuadé que Cavani est un bon joueur et je pense que sa non-réussite du moment est un problème de gestion ! ».

Articles liés