Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : « On a fait taire le stade Vélodrome, c’est magnifique »

PSG

Vainqueur de l’OM dimanche soir au stade Vélodrome (1-2), le PSG a su rester calme pour empocher les trois points et rester invaincu.

Si l’expulsion de Thiago Motta a obligé Laurent Blanc à revoir ses plans, en faisant notamment rentrer Adrien Rabiot à la place d’Ezequiel Lavezzi, elle n’a pas modifié les ambitions des Parisiens. Menés, ils ont toujours eu l’objectif de l’emporter comme l’a confié Laurent Blanc en conférence de presse dimanche soir. Un succès acquis avec le mental dans un match assez fermé.

UN GROUPE SOLIDAIRE

Dans des propos rapportés par Le Parisien, Adrien Rabiot a fait part de sa fierté, en tant que joueur formé au club, d’avoir acquis ce succès en terre olympienne : « C'est le mental qui a primé. On a montré de grandes valeurs de solidarité. Le fait d'être menés, de jouer à dix et de revenir, cela rapproche un groupe. On entendait l'ambiance du Vélodrome, les sifflets. On a pris le dessus et fait taire ce stade, c'est magnifique. »

« SANS PANIQUER »

Pour Zoumana Camara, entré en fin de match à la place de Zlatan Ibrahimovic, l’expulsion de Thiago Motta a encore plus motivé le groupe parisien. Selon lui, le caractère a fait la différence sur la pelouse du Vélodrome : « On a eu un sentiment d’injustice avec l’expulsion de Motta. Mais, à dix, on a su garder la possession du ballon sans paniquer. On a beaucoup de joueurs de talent mais, là, on a montré qu'on avait du caractère. »

Articles liés