Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Ibrahimovic : « Un Terminator sans sentiment, ça n’existe pas »

Zlatan Ibrahimovic, PSG

Sur un terrain, Zlatan Ibrahimovic ne fait pas de cadeaux. Mais au-delà de la façade, un côté timide est bien présent chez le géant suédois.

Dans un entretien accordé au magazine GQ qui a désigné l’attaquant du PSG comme homme de l’année, Zlatan Ibrahimovic n’a pas seulement évoqué le PSG. Outre son côté tueur, le Suèdois ne cache pas une certaine timidité. « Peu importe où je joue et ce que je gagne, je cherche toujours à rester le même » avait-il d’ailleurs confié lors d’un entretien accordé à la Gazzetta dello Sport le 12 novembre dernier.

« L’IDÉE DE PARLER À UNE ASSEMBLÉE ME FAIT PEUR »

« Je redoute surtout les cérémonies car l’idée de monter sur une scène et de parler à une assemblée me fait peur. La vérité, c’est que je suis timide. Mais je n’ai rien contre les mondanités (…) L’idée d’être homme de l’année me plaît. Donc pour une fois, j’ai accepté cette sollicitation. Cela me fait un trophée de plus » a avoué le buteur suédois qui ne perd pas sa façon de parler, quelque soit la situation.

« JE SUIS QUELQU’UN DE SENSIBLE »

Si certains amis de Mamadou Sakho ont utilisé le terme Sakhominator, Zlatan Ibrahimovic s’est lui comparé à un Terminator avec des sentiments : « J’ai aussi ma part de sensibilité héritée de ma mère. Un Terminator sans sentiment, ça n’existe pas. Ce n’est pas la première image que je renvoie et je le montre peu mais je suis quelqu’un de sensible ».

Articles liés