Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

PSG : Cette confession de Pierre Ménès sur le vestiaire de Blanc

Laurent Blanc, PSG

Souvent pointé du doigt pour son manque de caractère au sein du vestiaire du PSG, Laurent Blanc est-il tout de même reconnu comme un leader pour ses joueurs ? Pierre Ménès livre une confession sur ce sujet.

« Laurent Blanc n’était pas une trompette, il ne l’est pas. On a entendu que c’était le plus nul, qu’il manquait de charisme, que c’était le plus médiocre du monde et il n’est pas devenu le meilleur du monde non plus après avoir battu Barcelone ! », expliquait Dominique Séverac, journaliste du Parisien, au sujet de l’entraîneur du PSG. Interrogé par PSG Mag, Pierre Ménès fait également le point sur ce sujet.

« SON CALME EST SA PLUS GRANDE FORCE »

« Blanc : il se fait expulsé en demi-finale de coupe du monde chez lui et il dit rien, il reste droit dans ses baskets. Lolo est comme ça, timide, réservé, il ne parle pas beaucoup. Mais à l’occasion du lancement de FIFA 15, j’ai pu parler avec un cadre du vestiaire parisien. Et il m’a affirmé que son calme était sa plus grande force au PSG », explique Pierre Ménès sur le tempérament de l’entraîneur du PSG.

« IL PARTIRA AILLEURS »

Dans sa chronique de vendredi sur Direct Matin, Pierre Ménès prédisait le futur départ de Laurent Blanc : « La marge de manœuvre de l’ancien sélectionneur de l’équipe de France est donc très limitée, voire nulle. Il est dans une compétition d’endurance. À chaque accroc, il sera en première ligne. À chaque succès, il retournera dans l’ombre, spectateur du triomphe de ses joueurs. C’est très injuste, mais c’est très bien payé. Et le jour où la coupe sera pleine, il fera comme Carlo Ancelotti avant lui. Il partira ailleurs. Ou il ira jouer au golf ».

Articles liés