Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG : « Cavani ? Je me moque de ce qu’il peut gagner »

Edinson Cavani, PSG

Depuis son arrivée au PSG, Edinson Cavani marque par son envie et son abnégation à chacune de ses apparitions. L’ancien défenseur de l’OM, Bernard Bosquier, confirme. Du haut de ses 16 buts toutes compétitions confondues depuis le début de la saison, Edinson Cavani a déjà marqué de son empreinte la Ligue 1. De nouveau buteur lors de la dernière victoire du PSG sur la pelouse du Stade Rennais (3-1) samedi soir, l’international uruguayen n’a cessé de démontrer son dévouement et sa générosité pour l’équipe. Pour l’ancien défenseur de l’OM, Bernard Bosquier, interrogé dans les colonnes de L’Equipe, nombreux sont les joueurs qui ne montrent pas cette envie : « Certains, je me demande s’ils ne s’emmerdent pas sur le terrain. »

Ligue 1 : «Le PSG a pris encore une autre dimension avec Cavani»

« GILLOT, ON A L’IMPRESSION QU’IL SORT D’UN ENTERREMENT À CHAQUE MATCH »
« Au départ, normalement, tu joues par plaisir et le foot devient ton métier. Edinson Cavani, je me moque de ce qu'il peut gagner. Son envie est exemplaire. Le petit Valbuena prend du plaisir et en donne. Ce sont souvent les meilleurs qui donnent le plus. Parfois, certains, je me demande s'ils ne s'emmerdent pas sur le terrain. Ils ont de la chance, ceux-là. Le public est devenu gentil. Souvent, les équipes sont fades. Bordeaux, je ne m'étonne pas de leur jeu quand je vois leur entraîneur, Francis Gillot. On a l'impression qu'il sort d'un enterrement à chaque match. Il ne donne pas envie d'aller au stade, ni même d'aller s'entraîner. »

« ANIGO VA TRANSMETTRE SON ENVIE DE GAGNER »
Selon lui, l’état d’esprit affiché par Élie ne correspond pas à la gagne recherchée du côté de la Canebière. D’après Bernard Bosquier, son successeur, José Anigo, a lui la carrure et les épaules pour imposer l’envie nécessaire à ses joueurs. « Élie dégageait à peu près la même impression, celle de subir. José Anigo va transmettre aux Marseillais son envie de gagner. Cela dit, quand j'en entends certains dire avec satisfaction qu'ils se sont bien battus contre Dortmund (2-1) en Ligue des Champions, je m'étouffe. Pourquoi ils ne se battaient pas avant ? » Prochain rendez-vous pour l'OM ce dimanche soir, avec un périlleux déplacement au Stade Gerland pour y défier l'OL pour le compte de la 18e journée de Ligue 1.

Articles liés