Accès direct au contenu

Foot - PSG

Ligue des Champions : PSG… Les 3 raisons de se méfier de l’APOEL Nicosie…

Le PSG se déplace à Nicosie, mardi, pour défier l’APOEL pour le compte de la troisième journée de la phase de poule de la Ligue des Champions. Paris a tout intérêt à se méfier du club chypriote…

Accroché à Amsterdam par l’Ajax lors de la première journée (1-1), le PSG a battu le Barça lors de la deuxième journée (3-2). Paris est idéalement lancé dans cette Ligue des Champions 2014-2015 mais le PSG doit rester vigilant à l’heure de se déplacer chez le plus « petit », sur le papier, de la Poule, l’APOEL Nicosie. Le PSG ne doit pas tout gâcher après sa brillante victoire contre Barcelone. Pourquoi le PSG doit se méfier… 

PSG : Ibrahimovic, ces explications qui ne rassurent pas sur son état…

NICOSIE EST LOIN D’ÊTRE RIDICULE EN C1

L’APOEL Nicosie est le petit Poucet du groupe sur le papier, le moins grand nom, aussi. Mais l’APOEL a longtemps accroché le Barça au Camp Nou lors de la première journée, avant de finalement s’incliner sur la plus petite des marges (1-0). Nicosie a ensuite tenu tête à l’Ajax (1-1). Le PSG ne doit pas s’attendre à un match facile. Loin de là. Ce déplacement pourrait ressembler à celui d'Amsterdam

NICOSIE AIME LES CLUBS FRANÇAIS

En 2012, l’APOEL Nicosie a déjà déjoué tous les pronostics. Le club chypriote avait sorti l’OL en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Alors oui, ce n’était déjà plus le grand OL mais Lyon avait tout de même un effectif, sur le papier, supérieur à Nicosie. Mais les Chypriotes étaient passés aux tirs aux buts… Méfiance pour le PSG.

LE PSG EST ENCORE CONVALESCENT

Certes, le PSG a battu le Barça. Certes, Paris a réussi à élever son niveau de jeu. Certes, le PSG a battu Lens samedi. Mais Paris reste une équipe convalescente, avec des absents importants (Zlatan Ibrahimovic, Lavezzi), des joueurs en reprise (Thiago Silva), des joueurs diminués (Matuidi, David Luiz, Thiago Motta). Le PSG est loin d’être la machine de la saison dernière pour le moment. Paris doit se méfier de tout le monde et n’a aucune marge de manœuvre cette saison.

Articles liés