Accès direct au contenu

Foot - PSG

EXCLU : « Ménez ne peut pas toujours attendre du coach l’affection qu’il réclame »

Depuis l’arrivée de Lucas Moura au Paris Saint-Germain, Jérémy Ménez a perdu sa place. Son entraîneur, Carlo Ancelotti, lui préfère Javier Pastore sur le couloir. Pourquoi le technicien italien s’entête-t-il dans ce choix pour le moins contestable ? Le 10 Sport a sollicité différents techniciens dans son édition hebdomadaire, actuellement en kiosques, pour répondre à cette question.

« La concurrence doit le faire avancer »
Si Ricardo, ancien entraîneur de Jérémy Ménez à Monaco, ne pense pas que « le choix de laisser Ménez sur le banc soit définitif », Dominique Bijotat (son coach à Sochaux, de 2005 à 2006) juge que l’attitude du Français n’est peut-être pas la bonne : « La concurrence doit le faire avancer, et là, j’estime qu’il est dans la mauvaise humeur. Il ne peut toujours attendre de son entraîneur, de ses partenaires, l’affection qu’il réclame. »

Anthony Faure

LIRE L’INTEGRALITE DU DOSSIER « MENEZ-PASTORE : LE DRÔLE DE CHOIX » DANS LES COLONNES DU 10 SPORT, EN KIOSQUE ACTUELLEMENT