Accès direct au contenu

Sakho-lugano, c’est solide !

PSG : pourquoi Kombouaré doit imposer Lugano

PSG : pourquoi Kombouaré doit imposer Lugano

Décrié ces dernières semaines, Diego Lugano a quelque peu rassuré jeudi soir au côté de Mamadou Sakho. La charnière tant attendue a en tout cas montré plusieurs signes intéressants, et pourrait être reconduite par Antoine Kombouaré demain soir à Bordeaux. Ca tombe bien, les statistiques plaident en sa faveur. 

Au PSG, c’est la grande interrogation du moment. Si un quatuor offensif s’est définitivement dessiné (Pastore, Nenê, Ménez, Gameiro), derrière, Antoine Kombouaré n’a toujours pas trouvé sa défense-type. Mais avec les retours de Mamadou Sakho et Milan Bisevac ces dernières semaines, l’entraîneur parisien devrait enfin y voir un peu plus clair. Du moins en défense centrale, où la charnière Sakho-Lugano suscite une grosse attente et a montré quelques signes intéressants jeudi soir en Ligue Europa contre le Slovan Bratislava (1-0). De là à ce qu’Antoine Kombouaré aligne à nouveau les deux hommes côte à côte demain soir à Bordeaux (21h) ? L’entraîneur parisien n’a pour le moment rien laissé filtrer, mais l’hypothèse est tout à fait plausible.

La charnière Sakho-Lugano explose tout
Quoi qu’il en soit, une statistique intéressante plaide largement en la faveur de la paire franco-uruguayenne. Côte à côte en défense centrale (lors de la défaite Coupe de la Ligue, Sakho évoluait au poste d’arrière gauche, ndlr), Sakho et Lugano n’ont toujours pas encaissé le moindre but en 151 minutes de jeu. Avec Zoumana Camara et Milan Bisevac, il en est toute autre chose. Avec « Papus » et « Mamad » côte à côte, le PSG a déjà encaissé trois buts en 209 minutes de jeu. Ensembles, Sakho et Bisevac ont eux encaissé un but en 123 minutes de jeu. Antoine Kombouaré est désormais fixé. Le Kanak ne devrait plus hésiter longtemps avant d’installer définitivement sa charnière Sakho-Lugano…