Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

PSG/OM : « Ibrahimovic-Gignac, un duel de titans »

André-Pierre Gignac, OM

Alors que l’OM se déplace ce dimanche soir au Parc des Princes pour affronter le PSG, la rencontre va également laisser place à un duel à distance entre André-Pierre Gignac et Zlatan Ibrahimovic.

À l’approche du Classico, Thierry Clopeau estime sur son blog que l’OM peut réaliser un coup au Parc des Princes contre le PSG en raison de la grande forme actuelle de André-Pierre. « Les Marseillais visent la 3ème place sur le podium mais le match de ce soir leur laisse peu de marge de manœuvre. Le PSG arrive avec son armada le retour de Cavani dans le groupe. Les champions affichent complet. Le PSG laisse peu de place à l'irrationnel et l'OM fébrile ne sait plus gagner contre les gros. L'affiche est disproportionnée. 18 points séparent les deux écuries. Sur le terrain et sur le papier il n'y a pas photo. Côté carnet de chèques l'OM sur le marché des transferts vaut quatre fois moins que le PSG, et les parisiens ont dans leur équipe celui qui est peut être actuellement le meilleur joueur du monde Mr Ibrahimovic. »

« GIGNAC, TOUTES LES DÉFENSES DE L1 SONT TERRORISÉES »
« Paris est donc archi favori face à son ennemi préféré. Et pour clore le tableau en faveur des parisiens, l'OM a toujours perdu au Parc sous l'ère Qatarienne. Seule éclaircie à l'horizon bouché des marseillais la super forme de leur avant centre APG. 12 buts en 13 matchs depuis le 15 décembre pour Gignac, c'est une cadence infernale, et toutes les défenses de Ligue 1 sont terrorisées. Seule ombre au tableau Deschamps l'a oublié dans sa liste des 24 mais cela peut nourrir chez Dédé une belle soif de revanche dès ce soir au Parc. »

« GIGNAC VOUDRA LUTTER À ARMES ÉGALES AVEC IBRA »
« Bougon et peu efficace en début de saison Gignac s'est transformé en patator genre Papin depuis la reprise. Le désamour de Deschamps ne semble pas l'affecter. Aujourd'hui il s'éclate sur le terrain et marque dans toutes les positions. Le président Labrune loue sa joie communicative. Finis les états d'âmes, et les râleries quand il croupissait sur le banc de Baup. Sa valeur marchande est en train de grimper. Un bon match et un but ce soir au Parc et Labrune va se frotter les mains. Vit-il ses derniers mois à l'OM ? C'est fort possible. (…) Une chose est sûre ce soir Gignac voudra lutter à armes égales avec Ibra et ses 15 buts en 14 matchs. Un duel de titans. De l'affrontement entre ces deux champions se jouera le destin de ce classique. Gignac, le dernier rempart contre l'ennui dans un match qui parait pourtant joué d'avance ? »