Accès direct au contenu

Google trad

PSG : Le secret de la phrase incompréhensible de Leonardo

Leonardo, hier soir, a créé la polémique avec une tirade contre l’arbitrage qui devrait faire parler toute la journée. Mais une de ses déclarations restait assez floue…

Nous vous en parlions dès hier soir, Leonardo n’a pas mâché ses mots au sortir de la rencontre face à Montpellier. L’expulsion de Mamadou Sakho au bout de dix minutes de jeu a fait sortir de ses gonds le directeur sportif parisien qui a notamment dénoncé le fait que le Paris Saint-Germain soit arbitré avec plus de sévérité que les autres. « On ne demande rien de spécial. On demande juste la normalité. On veut être arbitré normalement. C'est le même arbitre qui expulse Lavezzi et Ancelotti à Ajaccio. C'est peut-être une coïncidence. On doit voir comment un arbitre prépare un match. Tous les acteurs du football doivent être professionnels (...) Ce n'est pas bien. On n'est pas content. » Une sortie qui ne devrait pas manquer de faire réagir durant toute la journée chez les amateurs de foot.

Une erreur de traduction
Leonardo, néanmoins, n’avait pas totalement terminé et a ajouté une petite phrase que beaucoup ont eu du mal à comprendre : « Tout le monde est trop fiscal. » Voulait-il dire que le club ou les joueurs parisiens payaient trop d’impôts ? Certainement pas. En réalité, il s’agit d’une petite confusion de langue de la part du directeur sportif parisien. Leonardo a traduit « fiscali », qui en italien signifie « tatillon », par « fiscal », donnant involontairement un double sens particulier à sa phrase. Que l’Etat français se rassure, les impôts ne sont pas dans le collimateur du PSG pour le moment. Aujourd’hui, c’est M. Turpin qui est visé.