Accès direct au contenu

La bonne vieille méthode

PSG : La grosse colère de Carlo Ancelotti

La séance d’entraînement du PSG a été plus que mouvementée jeudi matin. Carlo Ancelotti, déçu par les premières prestations de son groupe en championnat, a haussé le ton durant une bonne partie de la matinée et se prépare à du changement.

Ce PSG version collector apprend petit à petit à faire connaissance avec Carlo Ancelotti, et ce n’est pas toujours une partie de plaisir. En effet, L’Equipe et Le Parisien racontent comment le technicien italien a remué ses joueurs jeudi matin lors de l’entraînement et tout le monde en a semble t-il pris pour son grade. Une mise au point radicale alors que le club de la capitale n’a engrangé que deux points en deux journées de championnat.

Coups de gueule personnalisés

Les premières victimes de cette humeur du jour furent Clément Chantôme et Christophe Jallet, appelés à revoir leurs déplacements qui n’ont pas été jugés bons face à Ajaccio (0-0). Ensuite, Marco Verratti a reçu les foudres de son compatriote qui lui reproche de ne pas faire circuler assez le ballon tandis que Nenê est toujours pointé du doigt pour son manque de collectif. Ancelotti n’a pas hésité à passer en revue les défauts tactiques de sa formation avec la méthode forte, celle du coup de gueule personnalisé. Un raz le bol de l’ancien coach milanais, qui pourrait d’ailleurs annoncer du changement avant le match face à Bordeaux.

Ménez sur le banc ?

Malgré la suspension d’Ezequiel Lavezzi et l’incertitude qui pèse autour de Zlatan Ibrahimovic, Jérémy Ménez n’est pas assuré d’être titulaire. L’international français ne faisait pas partie de l’équipe probable des titulaires jeudi à l’entraînement, et pourrait donc être contraint à jouer les seconds rôles face aux Girondins de Bordeaux. Le premier choix marquant de cette petite révolution « made in Ancelotti », et qui pourrait profiter à Thiago Motta. De retour de blessure, l’ancien Milanais retrouverait son rôle au sein du milieu de terrain, faisant ainsi monter Javier Pastore d’un cran.

Toujours pas de Thiago Silva ?

Selon L’Equipe, la recrue brésilienne Thiago Silva ne devrait pas non plus débuter la rencontre. Encore un peu juste physiquement, l’international auriverde n’a toujours pas repris l’entraînement collectif et la charnière Alex-Sakho devrait par conséquent être reconduite. Une décision plutôt logique de la part de Carlo Ancelotti, qui ne souhaite prendre aucun risque dans l’affaire afin d’accrocher sa première victoire de la saison. Quoi qu’il en soit, le technicien transalpin a employé la méthode forte auprès de son groupe, et pour cause… La réception de Bordeaux sonne déjà comme un grand défi.

Par Guillaume de Saint Sauveur