Accès direct au contenu

Foot - Ligue 1

PSG : Blanc se dit surpris par l’OM

Laurent Blanc, PSG

Réduit à dix dès la demi-heure de jeu hier lors du Clasico, le PSG a malgré tout déployé plus de jeu que son adversaire, à la grande surprise de Laurent Blanc.

On peut évoluer à domicile, mener au score, être en supériorité numérique et se montrer malgré tout très frileux dans les intentions de jeu. C’est en tout cas la principale analyse qui ressort aujourd’hui du choc entre le PSG et l’OM, au lendemain d’un Clasico qui a vu l’OM manquer clairement d’envie et d’agressivité. Réagissant en conférence de presse sur la physionomie de la rencontre, l’entraîneur parisien Laurent Blanc a avoué s’être attendu à mieux de la part des Phocéens.

« JE M’ATTENDAIS À CE QUE MARSEILLE NOUS PRESSE PLUS »

« Pour être honnête, je m’attendais à ce que Marseille nous presse un petit peu plus. Comme je l’avais dit avant le match, on ne savait pas s’ils allaient venir nous chercher ou nous laisser développer notre jeu. Ils sont restés assez bas donc on a pu développer notre jeu. Malgré le fait de jeu qui nous est arrivé (Ndlr : l’expulsion de Thiago Motta en première période), même là, je n’ai pas senti une équipe marseillaise qui nous a acculés devant notre but. Ça nous a facilité les choses pour jouer et nous créer des occasions », a confié Laurent Blanc.

VOLONTÉ, SOLIDARITÉ, TALENT

« La volonté a été un élément très important. Vu les circonstances, sans la volonté on n’aurait rien pu faire. Les joueurs ont fait preuve d’un état d’esprit irréprochable et d’une solidarité impressionnante. Et il y a aussi du talent. Il faut avoir des bons joueurs et aussi un état d’esprit qui permette à l’équipe de toujours y croire», a-t-il également ajouté.

Articles liés