Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : « On n’a pas saisi où Baup voulait en venir »

Au lendemain du licenciement d’Elie Baup, plusieurs joueurs témoignent anonymement dans les colonnes du Parisien.

Ce dimanche est bien évidemment marqué par les réactions suite au licenciement d’Elie Baup. Éjecté du banc olympien, l’ancien entraîneur toulousain sera provisoirement remplacé par José Anigo dès la semaine prochaine pour la réception de Dortmund dans le cadre de la dernière journée de la Ligue des Champions. Les raisons du départ sont nombreuses.

« BAUP N’OSAIT PLUS PARLER À CHEYROU »

« Baup n’est pas un mec tordu, loin de là, confie un cadre dans les colonnes du Parisien. Mais on n’a pas saisi où il voulait en venir dans le jeu comme dans la gestion de l’effectif. » Selon le quotidien, le clan Cheyrou-Gignac-Morel tenait l’entraîneur en piètre estime : « La claque de Gignac sur le crâne de Baup après son but à Ajaccio, tu ne verras ça dans aucun autre grand club. Baup n’osait plus parler à Cheyrou. » Un autre joueur s’est montré étonné par certains choix tactiques : « Quelques heures avant le match face à Arsenal, il a demandé à Imbula s’il savait tirer les corners. »

« BAUP MÉRITAIT D’ÊTRE AIDÉ »

Alors qu’un proche de Baup reconnaît « un manque de cohérence ces derniers mois, un isolement croissant, une incapacité à trouver des solutions », Charles Débris, préparateur mental, docteur en STAPS et fidèle d'Élie Baup confirme dans les colonnes de L’Equipe : « Élie a commis une erreur essentielle, celle de venir seul. Dans le football tel qu'il est devenu, c'est impossible. A fortiori à l'OM. Le staff ne l'a jamais vraiment soutenu, voire pas du tout. Il méritait d'être aidé. »

Articles liés