Accès direct au contenu

Critiques injustifiées ?

OM : Morel victime dacharnement

Débarqué de Lorient l’été dernier, Jérémy Morel vit une première saison mitigée à l’OM. Le latéral gauche se dit touché par les critiques à son encontre qu’il ne juge pas toujours justifiées. Beaucoup de joueurs assurent ne pas écouter ce que pensent d'eux les médias. Jérémy Morel tient un discours plus honnête. « J'évite de lire toute la presse, mais je ne peux pas passer outre. Je ne m'en fous pas », reconnaît-il pour La Provence. Et cette saison, elles sont plutôt partagées. Titulaire du poste de latéral gauche, Morel est relativement solide mais apporte peu sur le plan offensif.Morel : « On ne me laisse rien passer » Les remarques négatives ont connu leur point culminant après la victoire face à l’Inter Milan (1-0), match durant lequel l’ancien Lorientais a connu beaucoup de déchets dans ses centres. Depuis, Morel vit mal sa situation : « Quand on vient d'un club comme Lorient, on a tout à montrer. Dès que j'ai un coup de moins bien, on me tombe dessus et on s'acharne. J'ai la sensation qu'on ne me laisse rien passer. (…) Dire d'un joueur qui n'a pas brillé qu'il est mauvais, c'est dur. »


A défaut de venir du groupe, la concurrence de Djimi Traoré et Jean-Philippe Sabo n’étant pas démentielle, la pression vient de l’extérieur pour Morel.