Accès direct au contenu

Impasse

OM : les rares options de Deschamps

Didier Deschamps

Didier Deschamps va enfin à nouveau rencontrer Vincent Labrune pour établir « la feuille de route » de l’OM pour la saison à venir. Délaissé par de nombreux clubs européens, DD a peu d’options qui se présentent encore à lui.

Fin mai, Le 10 Sport révélait la tenue d’une première réunion, à Paris, entre Vincent Labrune et Didier Deschamps. Un échange dont l’OM souhaitait garder l’anonymat et qui ne semble pas avoir débouché sur des avancées significatives. La Provence indique qu’un deuxième entretien entre le président de Marseille et son entraîneur a lieu ce lundi. Objectif : établir enfin « la feuille de route » de l’OM pour la saison à venir, notamment en terme de mercato. Mais Didier Deschamps s’interroge encore sur son avenir. Voici les rares options qui se présentent encore à lui.

L’OM, faute de mieux
Chelsea, le FC Valence, Liverpool, l’AS Roma, autant de pistes prestigieuses qui se sont envolées au fil des semaines. L’option la plus plausible désormais verrait Didier Deschamps rester à l’OM. Les deux parties pourraient s’y résoudre. DD a donc vu ses pistes se refermer alors que Vincent Labrune ne peut se permettre financièrement de le licencier. Une telle manœuvre est chiffrée à 8 millions d’euros.

La résignation gagne les deux camps, à moins que les moyens financiers considérablement revus à la baisse qui lui seront présentés ce lundi poussent Deschamps à claquer la porte ou à accepter un départ négocié et plus abordable pour sa direction.

L’Europe ne l’attend plus
Jean-Pierre Bernès, son agent, est probablement encore à l’affût. Mais parmi les clubs européens ambitieux, les places seraient inexistantes si la rumeur d’un accord entre Tottenham et André Villas-Boas se confirmait.

La piste exotique
Le départ éventuel de Didier Deschamps de l’OM ne pouvant passer ni par un licenciement ni par une démission, la solution miracle viendrait d’un débauchage. Comme nous vous le révélions le 7 juin, le club saoudien d’Al-Hilal surveille de près la situation de DD et pourrait manifester son intérêt auprès du Basque. Mais l’option d’une destination « exotique » ne semble pas privilégiée par l’ancien entraîneur de la Juve.

Prendre du recul
Lassé par la guerre interne qu’il mène depuis des mois à José Anigo ainsi que par le manque d’ambition de l’OM et la défiance de certains supporters à son égard, Deschamps pourrait convenir d’un départ à l’amiable et prendre du recul avec la fonction d’entraîneur. C’est le raisonnement qu’il avait suivi en 2007 après sa démission de la Juve. Le Basque avait alors officié sur RMC et surtout sur Canal + entre 2006 et 2009 en tant que consultant. A moins qu’il n’opte radicalement pour un retrait temporaire du monde du football.