Accès direct au contenu

Ambitieux

OM : les deux premiers désirs de Barton

Joey Barton

Toujours dans l’attente de l’officialisation de son arrivée à l’OM, Joey Barton s’est entraîné à part, ce matin, au centre d’entraînement Robert Louis-Dreyfus. Mais son transfert à Marseille ne fait plus aucun doute. Et l’Anglais a déjà quelques désirs.

Barton se voit bien dans un rôle de box-to-box
Mercredi, en conférence de presse, alors que Joey Barton venait d’arriver à Marseille, Elie Baup avait déjà tenté d’élucider dans quel registre il envisageait de faire jouer l’Anglais : « C'est un joueur de qualité qui couvre beaucoup de terrain. Un box to box comme disent les Anglais. C'est un joueur qui permet de jouer haut. » Un avis partagé par l’intéressé, qui se voit très bien évoluer dans ce rôle de box-to-box, où il jouait à QPR, comme Steven Gerrard à Liverpool. « En Angleterre, je joue box-to-box, ce n’est pas vraiment numéro 10, a-t-il répondu à nos confrères du Phocéen. C'est un joueur pour l'équipe, qui joue simple, qui fait des passes, rien d'extraordinaire. J'ai besoin d'être entouré de joueurs techniques. Je me mettrais juste derrière eux. Mais il y a beaucoup de bons joueurs ici, ce ne sera pas évident de me faire une place dans le onze. » Dans le système actuel du technicien marseillais, Barton pourrait prendre la place de Benoît Cheyrou ou Charles Kaboré.

Barton rêve d’avoir sa chanson
Présent à Marseille depuis mercredi après-midi, Joey Barton a, hier soir, découvert le Stade Vélodrome à l’occasion de la réception du Sheriff Tiraspol en barrage retour de l’Europa League (0-0). Pour une première, dans un Vélodrome clairsemé et moribond, le milieu défensif anglais, habitué des ambiances enflammées de Premier League, aurait pu espérer mieux. Mais il rêve déjà de voir le public marseillais reprendre une chanson de son chanteur préféré pour le transcender. « Ça serait bien. Mon groupe préféré est les Smiths et leur chanteur Morrissey. Si les supporters chantaient ça pour moi, je serais vraiment super heureux », a-t-il souligné au micro du Phocéen après la rencontre. Morrissey, un chanteur et compositeur qui, entre 1982 et 1987, a eu une très forte influence sur le rock alternatif mondial, avec son groupe The Smiths qu’il formait avec le guitariste Johnny Marr.

« What Difference Does It Make », la chanson la plus connue des Smiths :

« Irish Blood, English Heart », la chanson la plus connue de Morrissey en solo :