Accès direct au contenu

Comique de répétition

OM Deschamps en a marre de passer pour un clown

Marseille est treizième. Une place, qui ne fait rire personne du côté de la Canebière, mais qui fait bien marrer le reste du pays. Et ça, Didier Deschamps ne le supporte pas.

Non, Deschamps le battant, Deschamps le gagneur, ne peut se satisfaire de ces statistiques de looser. Après neuf journées de championnat, l’Olympique de Marseille est treizième. Avec huit points dans la besace, les Phocéens comptent déjà douze longueurs de retard sur le leader et ennemi parisien. Une anomalie, que Didier a du mal à digérer : « En ce moment, je ne suis pas heureux, on a pris huit points en neuf matchs et on fait rire beaucoup de personnes. Je suis bien lucide et réaliste de la situation. On va tout faire, avec mon staff, pour inverser ça. La situation est très compliquée, c'est la réalité, mais elle n'est pas irrémédiable, il va falloir prendre les matchs par un autre bout pour prendre plus de points ».

« Ce n’est pas de la mauvaise volonté »

Sur les derniers matchs, les joueurs marseillais ont parfois laissé l’impression de ne pas tout donner pour inverser cette mauvaise tendance. Un argument réfuté par DD : « Je n'ai jamais eu le sentiment qu'il n'avait pas envie. Cela peut être une impression qui peut se dégager, libre à vous de voir ça. Ce n'est pas de la mauvaise volonté. La situation a fait que, les enchaînements de matchs aussi, ce n'est pas une excuse, mais avec un manque de confiance et de la fébrilité, des choses qui paraissent simples s'effilochent. Il faut retrouver ces ingrédients sur l'aspect mental et arriver à se lâcher pour jouer un peu plus libérés ».

Marseille et l’équipe de France. Un même combat.