Accès direct au contenu

Foot - OL

Seydoux : « Pour remplacer Aulas, il faut se lever de bonne heure »

Dans les colonnes de L’Equipe, Michel Seydoux, le président du LOSC, revient sur l’influence de Jean-Michel Aulas, son homologue de l’Olympique lyonnais, au sein du football français. « S’il n’est plus le calife, c’est qui le calife ? Pour le remplacer, il faut se lever de bonne heure. D’ailleurs, il n’y a pas de concurrents » , souffle le président nordiste. Avant d’ajouter : « il y a peu de dossiers sur lesquels Aulas n’est pas consulté, officiellement ou pas » .

« Il est meilleur quand il est en difficulté »

Si Lyon ne domine plus la Ligue 1 comme lors des années 2000, le président de l’OL a toujours une influence très importante dans les instances nationales. « Il est meilleur quand il est en difficulté. Plus l’adversaire est important, plus il se met au niveau. Et puis il sait superbement louvoyer » , souligne dans les colonnes de L’Equipe l’un de ses adversaires sur de nombreux dossiers. « Ce n’est pas un passionné du foot, c’est un passionné de l’OL . Quand vous l’entendez parler des filles, on a l’impression que c’est l’équipe du Brésil » , s’amuse un autre.