Accès direct au contenu

Foot - OL

OL : « Sans victoire, le groupe ne vit pas bien »

Avec deux saisons complètes à Lyon au compteur, Bakary Koné fait figure d’ancien dans l’effectif de l’OL. Le défenseur monte au créneau et souligne le rôle des cadres.

Finies les grandes années 2000 où l’OL écrasait la Ligue 1 et faisait peur à l’Europe avec des tauliers comme Essien, Diarra, Juninho, Cris, Malouda ou Abidal. En 2013, une cure d’austérité suite à la construction d’un nouveau stade a obligé l’OL à rentrer dans le rang et faire le pari de la jeunesse. Actuellement en grande difficulté sur le terrain (4 défaites et un nul sur les cinq derniers matches), les Lyonnais traversent une période pénible. Pour Bakary Koné, le groupe lyonnais ne vit logiquement pas très bien en ce moment.

« Tout le monde essaie de prendre la parole»

« Le groupe vit bien… quand il y a des victoires. Quand ça ne va pas, le groupe ne vit pas bien. Actuellement, tout le monde essaie de prendre la parole même s’il n’y a pas encore quelqu’un qui mobilise tout le monde. Il faut aussi quelqu’un pour cadrer les jeunes, les mettre dans des bonnes conditions pour qu’ils apportent plus à l’équipe : quand j’ai commencé, j’ai eu besoin de cadres pour me dire quoi faire, pour m’engueuler sur des actions… », a confié le Burkinabé dans un entretien accordé à L’Equipe.

Articles liés