Accès direct au contenu

Foot - OL

OL : Les 5 plus mauvais entraîneurs choisis par Jean-Michel Aulas

Président de l’Olympique lyonnais depuis 1987, Jean-Michel Aulas dirige d’une main de maître l’OL depuis près de 30 ans, en ayant obtenu notamment 7 titres de champion de France. Quelques entraîneurs n’ont toutefois pas réussi à Lyon…

L’Olympique Lyonnais a dominé le football français au cours des années 2000. LOL a notamment été sacré champion de France sept fois de suite. Des entraîneurs ont marqué le club, comme Paul Le Guen ou Gérard Houllier. D’autres techniciens, en revanche, ont eu moins de réussite lors de leur passage à Lyon. Le 10 Sport vous propose un Top 5 des entraîneurs qui ont le moins bien réussi à l’OL.

Mercato - OL : «Quand Jean-Michel Aulas s'intéresse à toi et veut bosser avec toi...»

1 - CLAUDE PUEL

Claude Puel débarque à Lyon en 2008, alors que l’OL vient de remporter son septième titre consécutif… L’arrivée du technicien du LOSC fait presque l’unanimité à Lyon. Cela ne va pas durer longtemps. La méthode Puel ne va jamais fonctionner à Lyon. L’entraîneur rhodanien va rapidement se mettre à dos les supporters et certains membres du club. Puel est finalement licencié en 2011 dans un climat délétère.

2 - GUY STEPHAN

Ancien adjoint de Raymond Domenech et de Jean Tigana à l’OL, Guy Stephan est nommé entraîneur des Gones en 1995. Mais Stephan n’obtient pas les résultats espérés par Jean-Michel Aulas. Le président lyonnais licencie son coach en octobre 1996 après une cuisante défaite à Auxerre (7-0).

3 - ALAIN PERRIN

Le passage d’Alain Perrin à l’OL est très paradoxal. Le technicien a réussi, en une seule saison, à faire le doublé Coupe de France - Ligue 1 avec les Gones, en 2007-2008. Il est le seul coach à avoir réussi cet exploit à Lyon. Mais le management de Perrin était très critiqué en interne, et Perrin a été démis de ses fonctions après une saison seulement, malgré des résultats exceptionnels…

4 - DENIS PAPAS

Denis Papas est le deuxième entraîneur de l’ère Aulas, au tout début du « mandat » du président rhodanien. Papas succède à Robert Nouzaret en octobre 1987 avec comme objectif de faire remonter au plus vite l’OL dans l’élite. Mais Papas est rapidement remplacé en mars 1988.

5 - MARCEL LEBORGNE

Marcel Leborgne remplace Denis Papas en mars 1988. Mais il ne va rester que quelques semaines à la tête de l’OL. Leborgne rate la montée en Division 1 en 1988 et il est remplacé par un certain Raymond Domenech. L’année suivante, en 1989, l’OL retrouve enfin l’élite grâce au futur sélectionneur de l’équipe de France.

Articles liés