Accès direct au contenu

La bonne affaire

OL, OM, LOSC : Ces clubs qui auraient bien besoin de Flamini

C’est l’un de ces expatriés que la France oublie petit à petit. Parti à 20 ans tenter sa chance à Arsenal, Mathieu Flamini a du mal à s’imposer au Milan AC, au point qu’un départ ne soit pas exclu en janvier.

Révélé en 2004 à l’âge de 20 ans avec l’OM, Mathieu Flamini n’a pas fait de vieux os et était parti chercher fortune et gloire à Arsenal. Devenu le « couteau suisse » d’Arsène Wenger, le milieu / arrière droit aux 3 sélections a rejoint ensuite le Milan AC. Entre mise sur le banc et blessurse, l’aventure est un échec. D'après la Gazzetta dello Sport, un départ du joueur en janvier ne serait pas à exclure. Certains clubs français auraient donc intérêt à se pencher sur son cas.

OM : un retour à la maison
Le retour d’un enfant prodigue. A défaut de Didier Drogba ou Samir Nasri, les supporters de l’OM seraient sans doute ravis de voir débarquer Mathieu Flamini. Et Elie Baup aussi. En effet, le joueur formé au club évolue à un poste où l’OM a des manques. Aujourd’hui, Abdullah, Kaboré et Cheyrou occupent le milieu de terrain, avant que Barton ne puisse jouer en Ligue 1. Mais non seulement Flamini est un joueur de calibre supérieur, mais il serait un parfait remplaçant à un Kaboré qui ira à la CAN. Capable d’évoluer en défensif pur, tout comme en relayeur, sa qualité technique et son volume de jeu en feraient vite un poumon de l’entrejeu marseillais. La question est de savoir si l’OM a les moyens de payer un transfert et/ou un salaire.

OL : Un plus indéniable
Lyon est l’autre club de standing qui pourrait être renforcé par l’arrivée d’un joueur rompu aux joutes européennes. Dans un secteur où Gonalons est très sollicité, et avec l’enchaînement des rencontres, la solution Flamini serait une vraie valeur ajoutée. Capable de jouer à la place de l’international français, un peu plus haut à la place de Fofana, ou dans un 4-3-3, il donnerait à Rémi Garde une palette tactique élargie. Lyon pourrait être séduit, d’autant que le « rapatriement » de Malbranque a montré qu’un joueur expérimenté entraine derrière lui toute une équipe, et fait monter d’un cran l’intensité globale.


 

LOSC : Le chaînon manquant
Pourquoi Flamini irait à Lille ? Parce que tout d’abord, le club nordiste connait des problèmes dans ce secteur de jeu. La blessure de Mavuba a montré que Gueye était encore tendre pour assumer la charge, et elle a mis aussi en relief le retrait de Balmont en ce premier quart de saison. Rudi Garcia serait sans doute soulagé de voir débarquer un aboyeur, à l’intelligence tactique certaine, capable de recadrer en plein match ses coéquipiers talentueux mais tendres. Dans la perspective d’une deuxième partie de championnat sans coupe d’Europe, Flamini donnerait à Lille de l’épaisseur et une souplesse tactique certaine. A la place de Mavuba, de Balmont voire de Martin dans une idée plus défensive, il serait capable d’apporter ce qui a fait de lui l’un des joueurs fétiches d’Arsenal.


Par Ryad Ouslimani