Accès direct au contenu

Équilibre fragile

OL Aulas va ejecter un joueur

Jean-Michel Aulas se satisfait du début de saison de l'OL, créateur de beau jeu et auteur de bons résultats. Toutefois, un point noir vient ternir le bilan positif des Gones. JMA en est conscient.

Jean-Michel Aulas est d’une nature optimiste. Avant le début de la saison, le président de l’Olympique Lyonnais allait à rebours des plus critiques en avançant les compétences de Rémi Garde. Avec le recul, JMA a eu raison, son entraîneur ayant déjà permis à l’OL de retrouver son public, son jeu et ses résultats d’antan. Le tout en une poignée de semaines. Pour les mois à venir, Aulas se veut également tout aussi confiant et a déjà commencé à prolonger ses joueurs à tout-va. Bien sûr, des cadors comme Hugo Lloris ou Maxime Gonalons. De manière plus surprenante, Kim Källström et Ederson, annoncés sur la liste des transferts cet été.

Le mercato d'hiver sera agité
Encore plus étonnant, le témoignage d’amour réservé au nouveau venu Bakary Koné, qui vient à peine d’arriver et se voit déjà confier les clés du camion rhodanien. « Je vais voir prochainement Bakary Koné. Même s’il vient de signer quatre ans, il a le profil recherché, et il faut le conforter tout de suite », a assuré JMA dans Le Progrès. L’optimisme présidentiel trouve toutefois ses limites quand il évoque… le volet financier de sa petite entreprise. « Pour être totalement dans les clous financièrement (NDLR: le prochain bilan sera encore en négatif), il faudra peut-être céder un joueur au mercato d’hiver », conclut le patron lyonnais, également conscient que le fair-play financier de l’UEFA arrive à grands pas. Le nom d’Aly Cissokho est évoqué. Encore une fois.