Accès direct au contenu

Mauvaise foi

OL : Aulas le mauvais perdant

Jean-Michel Aulas

Le président de Lyon, Jean Michel Aulas, ne semble pas avoir digéré le match nul concédé sur la pelouse de l’OM dimanche soir (2-2).


Marseille recevait Lyon our clôturer la 22e journée de Ligue 1. Les deux équipes se sont séparées sur un nul (2-2) dans une rencontre assez équilibrée. Mais Jean-Michel Aulas estime que ce petit point n’est pas à la hauteur de la performance de ses joueurs. Celle de l’arbitre non plus n’a pas semblé tout à fait de son goût. Il ne s’est d’ailleurs pas gêné pour le faire remarquer. «C'est vrai. On a beaucoup de regrets. D'une part parce que le premier but est hors-jeu, il ne faut vraiment pas avoir l'habitude d'arbitrer pour ne pas le voir. Il devait avoir de la buée sur ses lunettes… »



«Marseille était bon à prendre»
Mais l’arbitre d’une rencontre ne peut pas toujours être le bon prétexte pour justifier un revers. Aulas le sait bien, c’est pourquoi il explique également ce match nul par une prestation mitigée des Lyonnais, dans le dernier geste notamment. «Et puis on a eu beaucoup plus d'occasions. Marseille était bon à prendre. On récupère quand même un point psychologiquement important, mais l'objectif était de gagner. Il y avait mieux à faire, c'est dommage». On l’aura compris, le président de l’OL n’est pas bon perdant.
 

Nicolas De Almeida

Articles liés