Accès direct au contenu

Tous les cris…

OL Aly Cissokho lance un SOS

Aly Cissokho, annoncé partant tout l'été, entame sa troisième saison dans la maison lyonnaise. Si le latéral retrouve enfin des sensations, il s'inquiète du silence de ses dirigeants.

A Lyon et ses alentours, c’était le tube de l’été. Toutes les radios reprenaient le refrain : Aly Cissokho était sur le point de s’engager avec la Juventus. Retournement de la formation italienne ou braquet pas adapté, le latéral gauche ne passera jamais les Alpes. Si l’on pouvait imaginer un joueur déçu par ce transfert avorté, les supporters rhodaniens ont retrouvé un joueur motivé et appliqué.

« Je retrouve mon meilleur niveau »

Lui-même reconnait que cette année est un bon millésime : « Je me sens bien physiquement. Petit à petit je retrouve mon meilleur niveau. J’enchaîne les matches. Je veux donner le meilleur, faire le plus de matches possibles, aller le plus loin possible. Après, tout se fera naturellement. Et le travail me permettra peut-être de retrouver le maillot bleu ». Après tout, si Evra est titulaire, tout le monde peut poser sa candidature…

« On ne m’a rien proposé »

De bonnes performances qui allaient, c’était du moins son souhait, lui permettre de signer un nouveau contrat avec l’Olympique Lyonnais. Mais le président Aulas n’a pas bougé : « Je ne l’ai pas rencontré, on ne m’a rien proposé », s’étonne Cissokho.

Fallait pas vouloir se barrer...