Accès direct au contenu

Foot - OGC Nice

Anin : « J’étais prêt à rompre mon contrat avec Nice »

Après plus de quatre mois éloigné des terrains pour un mal-être latent, Kevin Anin retrouve la forme avec l’OGC Nice. Dans France Football, l’Aiglon explique comment il en est arrivé à vouloir tout arrêter. Voici ce que ce disait le joueur de 26 ans cet été, avant de faire une pause : « O.K., je suis footballeur mais je suis qui ? Je suis quoi ? Sans le foot, je ne serais rien aux yeux des gens. Alors je me disais : ‘Demain, si je ne suis plus footballeur, certes je vais avoir des soucis financiers, mais je m’en fous.’ Je préfère arrêter et être bien dans ma tête ».

« J’étais prêt à arrêter, je n’aurais pas pleuré »Mais grâce à ses proches, à Nice et à des séances avec un psychologue, Kevin Anin a retrouvé le chemin des terrains en janvier dernier. Pourtant, l’ancien Sochalien était prêt à tout stopper : « J’étais tout proche d’appeler Julien Fournier (directeur général de l’OGC Nice) et de lui dire : ‘Vas-y, c’est bon, romps mon contrat, j’arrête. J’étais prêt à ça, je n’aurais pas pleuré. Mais comme ils m’ont aidé, aujourd’hui je me dis : ‘Heureusement’. J’aurais pu m’en mordre les doigts. J’aurais regretté ».