Accès direct au contenu

Pas de joker de luxe

Ni Pires ni Rothen a lAJA

En difficulté sur le plan comptable, l'AJ Auxerre songe à prendre un joker dans le secteur offensif. Mais selon Jean Fernandez, ce ne sera ni Rothen ni Pires. Explications.

Les supporters icaunais commencent à perdre patience. Voir leur équipe à la 17ème place de la Ligue 1 après avoir terminé sur la troisième marche du podium la saison passée : difficile à digérer. Du coup, les dirigeants bourguignons songent à prendre un joker pour pallier les forfaits de Jelen, Le Tallec ou Sanogo. «C'est une idée qui suit son cours, explique Jean Fernandez, l'entraîneur bourguignon. Si on ne le fait pas d'ici le mercato hivernal, on le fera alors au mercato. Mais trouver l'attaquant miracle pour marquer des buts aussitôt après son arrivée, ce n'est pas évident. Le meilleur mercato sera de retrouver tous nos attaquants absents, en pleine forme.»

Les regrets de Fernandez

Selon France Football, ce joker ne sera ni Pires ni Rothen, tous deux libre. «Ce n'est pas d'actualité», selon Fernandez. «Mes plus grands regrets, c'est de n'avoir pu renforcer notre effectif pour mener de front les deux compétitions (Ligue 1 et Ligue des champions, ndlr) et de ne pouvoir jouer avec toutes nos forces vives », précise l'entraîneur icaunais. Une chose est sûre, l'AJA va devoir réagir pour sortir de la zone rouge... dès dimanche, face au Paris-Saint-Germain.